avatar ancien membre
Ancien membre
26/01/2021 à 21:22

Bonjour/Bonsoir

Je ne sais pas comment faire pour anocer à mon père que je suis gender fluid. Pour comencer il la très bien prit quand je lui est dit que j'etait lesbienne mais il ne comprend pas et n'accepte presque pas les gens qui non pas un genre binaire et j'aimerai lui dire sans recour à une letre car je l'avais deja fait pour mon premier coming out.

Alors si vous aver des solution qui pourais m'aider je suis preneu.r.se

Merci davence ! :)

avatar ancien membre
Ancien membre
26/01/2021 à 22:53

Ouh là, c'est pas un coming out facile... Je suis cis, donc je sais pas si ce que je vais dire est pertinent... Déjà, s'il n'accepte pas les non binaires, il va peut être falloir accepter quelques concessions. L'idéal serait déjà d'avoir un prénom neutre, ce qui te ferait te sentir bien quel que soit ton genre. Si tu n'as pas de nom neutre, eh bien en choisir un neutre sera sûrement accepté par ton père que deux genrés. Ton pseudo est "maxence", donc j'imagine que c'est un peu tard pour ça...

Pour les pronoms, encore une fois, un pronom neutre serait peut être mieux, si ça te convient. Ou tu peux te montrer inflexible sur tes pronoms. Il faudra aussi exprimer ton genre du moment visiblement, pour qu'il puisse le repérer rapidement et ne pas avoir d'excuse.

Quelque chose qu'il va sûrement devoir lui laisser, c'est le droit de te genrer au féminin exclusivement en ton absence. S'il n'a à supporter l' "effort" qu'en ta présence, ce sera mieux pour lui, et s'il te genre bien quand il te parle, ce sera déjà ça...

Surtout, il faudra poser des limites strictes. Essaie de les dépasser, de lui faire le moins de concessions possibles, mais commence vraiment à mordre quand il aura franchi ces barrières. Je pense qu'au bout d'un moment, il se lassera et acceptera. Ou alors, lors d'une dispute (enfin, une dispute calme, sans cris, et où on s'écoute, bien sûr), d'essayer de te genrer correctement sans râler, sans faire d'histoire, de bonne foi et sans te dénigrer pendant une semaine. Une fois cette "période d'essai", montre lui le peu d'effort que ça nécessite comparé au bien que ça t'apporte (petit tips : évite d'être désagréable, de merder de trop ou de trop le mettre de mauvaise humeur pendant cette semaine, il rechignera à être honnête, après).

J'espère t'avoir aidé !

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2021 à 13:47

Bonjours Hlodowig,

Merci beaucoup, je vais esayer de faire ça et comme tu l'as dit j'aimerai efectivement changer de prenom et adopter celui de "Maxence" car je trouve qu'il vas aussi bien à une fille qu'a un garçon ( donc il ne me gaine absolument pas quand je change de genre ). De plus mes amis on deja comencer pour la plus par à m'appller inci ou par mon sur nom très peut utiliser "Gaël.le". Cependent je ne l'ai pas dit à mes parent car mon père refuse categoriquement qu'une personne change de nom et trouve que ça n'a aucun sanse car les parent de leur enfant ont asser galerer à trouver un prenom et c'est pas pour qu'on le change. Quand à ma mère elle est très libre d'esprit et l'a accepter très facilement mais je ne luis ai pas dit que je voulais changer de nom.

(J'ai un prenom très feminin et j'aimerais le changer pour cette reson )

Donc merci encore et si tu repasse pas là tu pourai me dener d'autre coseil car je ne sais pas coment operer avec mon père car il est très fermer à se sujet.

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2021 à 14:15

Citation de Maxence.L #352814

Haha ! Je viens de me connecter justement parce que j'avais une méthode ! Pas très orthodoxe, et un peu vicieuse, mais bon...

Tu peux jouer la carte de l'incompréhension. Dis-lui que tu ressens quelque chose d'étrange (donc ta gender-fluidité). Mène le à se poser des question, à potentiellement s'inquiéter pour ensuite le mener à la vérité. Je m'explique parce que j'ai l'impression de ne pas être clair...

Un jour, va voir ton père en lui parlant d'un mal être diffus, et que tu ne sais pas d'où il vient, si ce n'est que tu en es la source. Au fil des jours (pour mimer la reflexion ou une révélation progressive), donne lui des indices dans l'ordre où tu as vécu les choses. Tiens, des fois, tu te sens vraiment mal avec tes vêtements, ou avec ton nom, ou je ne sais quoi... Tiens, des fois, tu te dis que ce serait cool d'être un mec, puis que des fois, t'as vraiment envie d'être un mec. Il faut bien que progressivement, quelqu'un d'ouvert puisse voire ta variation homme/femme, pour que au moment fatidique, tu puisse lui dire que dans ta personalité, rien n'a changé. Le point le plus important dans ce... mensonge (c'en est un, je vais pas le cacher), c'est l'inconpréhension voire la panique que tu dois émaner. Son instinct de père va le pousser à vouloir te consoler, te soulager, et, du moins dans mon esprit, il lui sera plus dur de t'en vouloir quand tu lui diras, car il ne pourra qu'observer que ce n'est pas un choix et que tu n'y est pour rien. Menez une enquête à deux, cette mésaventure le rendra plus enclin à t'accepter.

Ensuite, pour l'annonce, vas y progressivement aussi. Emet l'hypothèse que tu es trans. Ca marchera bien si ton père n'est pas transphobe. S'il l'es, zappe cette étape. Ensuite, prends un forum que tu auras pris au préalable qui parle des genderfluids, et montre lui, tout en disant que ça te ressemble, sans que ce soit sûr. Puis tiens lui au courant, en allant du "ça me ressemble un peu, les genderfluids", à "je suis genderfluid". Il faut que ça s'étale un peu, pour que ton père aie le temps de se préparer. Quand tu lui parleras des genderfluids, il va sûrement te répondre que ça n'existe pas. A cela, ne vas pas contre lui en lui argant que ça existe et en lui lançant des arcs-en-ciel, mais dit un truc du type "j'en sais rien, t'as peut être raison, mais franchement, c'est peut être moi...". S'il est non-binaire-ophobe dans le sens "nan mais ça existe pas", cette technique peut marcher. S'il l'est dans le sens "sort de ma maison t'es plus ma fille"... elle peut peut être marcher, mais c'est beaucoup moins sûr.

Utilise là si tu veux, mais je te rappelle que c'est quand même un énorme mensonge.

Xoxo

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2021 à 16:24

Citation de Hlodowig #352818

Haha !

D'accod merci, je vien de me conecter pour voir si quelqu'un avais repondu et cette technique enfin se mensonge pourai marcher mais il faudreai que je mete ma mère dans la cofidentialiter car si non elle pourait tout lui deballer avent que sa marche. De plus il aime pas les non binaire mais il n'ai pas transphobe... enfin je crois... Mais se mansonge pourais marcher car il est très atentif quand j'ai un problem ou que je me sent mal mais il ne le montre pas.

Après j'ai mon oeuvre engager à faire pour mon oral du brevet et je le fait sur les genre ses pronom et leur utilisation pour parller au neutre et je parle des Non binaire et des Gender fluid donc j'ai déjà trouvver un forum qui en parle.

Encore merci pour tes coseil et i tu en trouve d'autre je prend avec plesire :)



Suivez-nous
créé avec pour les ados
© Copyright 2021, adotolerant.fr