Aide Amoureux d'un ami qui soit disant aime les filles

Membre désinscrit
Publiée le 11/03/2019 à 23:27

Hum... Ton cas est vraiment pas facile à cerner, j'ai eu une idée (un peu bizarre certes mais...). Est-ce que tu as déjà essayer de devenir super froidet distant avec lui pour rien ou de faire la même chose qu'il te fait (Par exemple retirer sa jambe s'il la remet sur la tienne)? Regarde comment il réagit et fait comme ça pendant quelques temps (1 semaine par exemple).

Il existe des personnes qui n'aiment pas obtenir trop facilement les choses (comme l'amour d'autruit), et qui se lasse d'une personne qu'ils voient comme "gagnée" d'avance. Si c'est son cas, prend un air détaché pour lui montrer que s'il y met pas du sien il obtiendra pas ton affection si facilement.

#294764

Anonyme
Publiée le 17/03/2019 à 00:51
Auteur du sujet

Merci pour ton commentaire.

Elle est pas idiote ton idée.

Oui cela m'a déjà arrivé d'être froid avec lui pour voir sa réaction mais c'était que pour une journée ou deux mais pas plus. Après une semaine c'est long.

Sinon il y a du nouveau :

Mardi de cette semaine J'ai appeler un ami, celui qui fait des soirées d'habitude à son appart durant la semaine, je vais l'apeller Antoine, je lui ai demander si il faisait un truc ou si il voulait aller en ville hier soir, il me dit qu'il était trop fatigué.

Du coup plus tard j'ai appeler celui que j'aime, Je vais l'appeler Alex pour la simplicité, je lui demande si il est chaud pour venir en ville mais il était pas, pas grave ça mais en faite sa s'entendait a sa voix qu'il cachait un truc, quoi j'en sais rien.

Puis j'ai su plus tard qu'il était chez Antoine avec d'autres amis du lycée. Du coup je demande a Alex si il était chez Antoine car j'étais curieux de sa réponse, il me dit non et me sort des excuses bidon, tellement ça me gavait je lui ai poser d'autre question, il avait une réponse à tout jusqu'à qu'il en avait plus et que je l'ai cramer. En gros moi je hais quand on cache quelque chose et qu'on me ment.

Du coup je me suis defouler sur Alex par message, moi essyant de le cramer jusqu'à que j'ai réussi au bout d'une heure, je suis aller trop loin dans la discussion, vraiment trop. Le lendemain quand je vais au lycée un ami vient me voir en colère disant les conneries que j'ai dit a Alex, que Alex était a moitié dépressif et qu'il avait pas le mood de faire la soirée prévue chez Antoine, je me suis à moitié enervé avec lui disant que c'était pas ses affaires. Là ça m'avait fait un choc d'entendre l'état de Alex d'hier soir, entendre ça à 8h et aller en cours avec 3h de théorie et avoir ça en tête ça pique et je déprimait comme malade. J'ai su par la suite que tout le monde qui était chez Antoine est au courant donc Alex leur a dit. Je n'ai pas croiser Alex ce jour là mais j'ai parler a Antoine pour des réponses, Il m'a dit la raison pourquoi et il m'a aussi dit que Alex voulait que je vienne mais ils ont décidé ainsi et de me dire une histoire si je demandait au lieu de dire la vérité pour pas que je me sens mal du refus mais pour moi c'est l'inverse du coup, il m'a aussi dit que Alex était à moitié en dépression.

Lui dépressif je l'ai jamais vu, c'est très rare, même jamais.

Le soir je lui ait écrit un message disant que je m'excuse, que j'étais contrarié que tu m'a menti, que cela m'a enervé, qu'il doit vraiment me compter à ses yeux pour qu'il soit déprimé mardi soir etc...

Jeudi j'avais cours l'après-midi en classe entière, avec lui donc mais je n'ai pas eu le courage d'aller en cours du coup je suis rentrer chez moi, j'étais gêner, embarassé je voulais pas qu'il me voient.

Le vendredi je suis venu en cours, je l'ai vu mais aucune intéraction avec lui. J'avais prévu de lui dire bonjour au moins mais j'ai pas eu le courage.

Il y avait juste une minime intéraction (bon c'est un détail hein)

Nous étions en cours, lui était derrière moi, en faite je n'avais pas le courage de m'asseoir à côté de lui, toujours gêné de ce j'avais fait, alors je suis assis seul devant. Je suis retourné parfois et quand je suis retourner une fois pour regarder quelqu'un il me dit quoi ? et devient tous rouge alors que je lui ai rien demander, je lui répond non rien.

Sinon rien d'autre.

#294991
Membre désinscrit
Publiée le 17/03/2019 à 02:21 - modifié par CG33000 le 19/03/2019 - 17:41:06

Wow, ça me fait mal parce que ton histoire me rappelle beaucoup la mienne sur certains points...

Si tout ce que tes amis t'ont dit est vrai, il voudrait mieux que tu mettes entre parenthèses votre histoire pour son bien (et t'assurer que ce n'est pas lier à toi) et être présent pour lui en tant qu'ami...

Je sais comment ça peut finir une dépression, il a cruellement besoin d'aide et il vaut mieux pas le brusquer "émotionellement". On peut pas prévoir ses réactions ou comment il pourrait interpréter les choses.

En tous cas bonne chance et soit fort surtout !!! Pour toi et pour lui.

#294996
Anonyme
Publiée le 18/03/2019 à 19:34
Auteur du sujet

Je viens de relir ce que j'ai écrit encore et je crois que tu as mal compris, enfin je me suis mal exprimé.

Je ne lui ai pas du tout dit ce que je resentait pour lui.

J'ai su par la suite que tout le monde qui était chez Antoine est au courant donc Alex leur a dit.

Ici je voulais dire que Alex leur a dit de ce que je lui ai dit c'est à dire les propos d'essyant le cramer qu'il était chez Antoine car il me donnait des excuses bidons jusqu'à que j'ai réussi au bout d'une heure mais je suis aller trop loin, genre le moindre détail qui n'avait aucun sens.

Et merci.

#295140
Membre désinscrit
Publiée le 31/03/2019 à 23:37

Salut, ça fait longtemps je me demandais comment ça aller? 😄

Ah okay, mais pour être sûr d'avoir compris t'as dit qu'il (Alex) voulait que tu sois présent à la soirée ou pas du tout?

#296046
Anonyme
Publiée le 23/04/2019 à 00:39
Auteur du sujet

Apparament oui d'après ce que m'a dit Antoine.

En tous cas c'est vieux ça et tout est rentré dans l'ordre.

Pour ce qui est de Alex je lui ai dit plusieurs fois par message que je voulais lui dire quelque chose mais je le disait jamais. Un soir vers 1h du matin durant les vacances de paques je lui ai parler par message de la peine que j'ai, ce que je ressens comme douleur et j'avais bu tout seul ce soir là et je suis rentré dans un délire avec la mort disant que la mort était facile, que j'étais rien etc... Mais je lui ai rien dit, ce que je ressens envers lui. Il est resté réveiller jusqu'a 4h du pour me supplier de lui dire mon problème mais j'arrivais pas. J'étais surpris à quel point il tiens à moi en me disant de pas dire des trucs pareil et me spammait quand je lui répondait pas.

Hier je lui ai dit que je lui dirai ce que je voulait dire mais il me répond que je suis relou et lourd car ça fait plus d'un mois que je lui dit ça.

On m'a dit d'être directe mais je n'ai pas le courage.

#297889
Anonyme
Publiée le 13/05/2019 à 22:19
Auteur du sujet

Je ne sais pas pourquoi mais depuis ce week-end c'est comme si j'ai un dégout, comme si je n'avais plus d'intérêt pour lui. Je ne peux plus me voir avec lui, je ne comprends pas du tout, c'est bizarre. C'est comme si mes sentiments disparaissaient.

Je ne sais pas si c'est parce que je n'ai pas vraiment pensé à lui ce week-end ou quoi.

Maintenant je me demande si je devrais tout lui dire ou pas.

J'espère que je n'ai pas eu le béguin pour lui pendant 8 mois et que cela se fade comme ça, alors cela aurait été qu'une perte de temps !

C'est peut-être que je suis fustré, je ne sais pas, je suis perdu.

Maintenant je me pose la question si je doit tout lui dire tout de même...

J'étais prêt à le faire la semaine dernière mais comme il y a des épreuves pour mes études j'aimerais pas les rater à cause de ça.

#299399
Anonyme
Publiée le 13/09/2019 à 16:00
Auteur du sujet

Bonjour,

Bon, cela fait 4 mois que j'ai pas donner de nouvelles.

Je lui ai tout dit, tout avouer par message mais il m'a clairement dit que je suis juste un ami et que cela va pas plus loin, je lui ai demander pourquoi il a fait ses actes, pourquoi il était tactile avec moi, pourquoi il m'a fait ça et il avait réponse à tout, il me disait que c'est ce que je souhaitait que ça arrive, qu'il na pas fait ça, ou qu'il était bourré. Après cette réponse je me suis dit qu'il faut que je garde des distances de lui alors cela fut le cas, 3 semaines sans lui parler, cela était dur mais je me sentais mieux. Je me privais de soirée à cause de ça. 3 semaines plus tard je décide de lui dire de partir a zéro et d'oublier, de le considérer comme un ami et qu'il me fasse plus chier et moi non plus, il était d'accord.

J'ai fait une soirée chez un ami, lui était présent et il était cool avec moi, moi je sentais que ça recommencait mais l'ami ou on fait des soirées chez lui à chaque fois durant le cours de l'année à eu un accident à son appartement, il a grimpé par la fenêtre. (somnambulisme)

Les secours sont arrivés...

Il a pas surveçu.

C'était une période très difficile pour nous tous.

Moi c'était très dur déjà que j'avais un autre problème.

J'ai eu un moment difficile, avec Alex ça à recommencer entre temps.

On s'est engeuler par message à plusieurs reprises, lui disait "Quand va tu comprendre ? Arrête de forcer ! C'est génant"

Il m'a dit qu'il aimait les filles uniquement.

J'étais chiant, je le forçais, je voulait être avec lui tellement.

Bon après ça c'était les grandes vacances et je ne les pas revu et je ne lui ai pas reparlé jusqu'à fin juillet ou j'ai eu une discussion par message avec lui qu'il ést devenu différent et pas cool depuis que j'ai commencer à le faire chier en avril, après je comprend. Je lui ai demander de redevenir comme il était comme avant, en étant cool avec moi car sa commence a devenir saoulant, je lui ai dit que c'est du passé et qu'on oublie, qu'il a plus besoin d'avoir peur de moi.

Je lui ai dit que j'ai juste envie qu'il sois un bon ami mais pas un qui fuit, qui a peur de moi et qui juge a cause de ce que j'ai dit et fait auparavant, qui m'agresse, qu'il soit pas cool, que c'est du passé et que si je m'en foutais de toi je serais pas en train de dire ça. Je lui ai dit qu'on arrête ses disputes à la con, que c'est un bon ami et que j'ai pas envie de le perdre.

Après ça je crois que mon message l'a touché car il est redevenu normal avec moi une semaine plus tard, vraiment cool, on à joué ensemble en ligne et tout, on parlait de la reprise des cours (oui je suis avec lui l'année prochaine), tout se passe bien.

Je lui ai invité à une soirée chez moi, il était cool, moi aussi, rien à dire, à part qu'il me regardait avec un air bizarre par moment, me surveillait une ou deux fois pour voir si je le regardait.

Malheuresement ça recommence et j'ai envie de lui, mais je n'ai plus envie de l'embêter avec ça, je lui ai promi.

Dès fois j'ai de la haine, de la rage envers lui pour des raisons minimes, ridicules.

Je prend tout en mal.

Je suis jaloux, je m'intéresse toujours à lui, ce qu'il fait dans la journée etc...

Il ne s'en rend pas compte car j'ai quand même changer et je fait comme si de rien était, mais bon il sait au fond de lui que je l'aime bien et que je m'intéresse toujours à lui.

Comme on s'entend très bien maintenant, on va être souvent ensemble cette année et ça va être dur.

Mais bon j'aurai toujours un doute sur lui, de ce qu'il a fait, faut que j'arrive à effacer cette idée de ma tête.

Je vais pas attendre si il y a rien, il aura qu'a avouer et venir vers moi si il veut.

Voilà.

#310256
Membre désinscrit
Publiée le 13/09/2019 à 17:40

Hoo !

Ton histoire m'as tellement touchée ! De mon point de vue extérieur, je suis de tout cœur avec toi !

De ce que j'ai déduit , tu es vraiment une bonne personne, sincère et sensible, avec une capacité à ressentir extrêmement intense.

Tu es quelqu'un de bien.

J'espère que cela vas aller mieux pour toi, parce que clairement, tu le mérite à 100%!

Après tout ce qu'il c'est passé entre vous, je refuse de croire que votre histoire se termine comme ça !

L'espoir fait vivre !

Et si toi tu n'y crois plus, je suis là pour continuer à donner de la foie en votre amour !

Puisse ton amour être réciproque.

À toi mon cher ami Anonyme.

Je t'aime<3

#310270
Anonyme
Publiée le 19/10/2019 à 20:42
Auteur du sujet

2ème année

Septembre

Mi septembre la reprise des cours est venu, je suis maintenant en étude supérieur avec lui.

Il a pris un appartement dans le centre.

Il est cool et tout, je mange souvent chez lui et (des fois chez moi) et je repart plus tard en fin de soirée, je l'ai jamais vu aussi à l'aise et cool avec moi, on s'entendait bien et tout.

Moi je suis retombé amoureux de lui mais ce n'est pas aussi intense comme avant.

En septembre un week-end on a fait une soirée chez moi avec d'autres ami.

Le lendemain, le dimanche mes amis sont partis et il restait que nous deux, il allait partir mais il attendait son bus (l'arrêt est juste à coté de chez moi) et moi comme je l'aime tjs je voulait être un peu tactile avec lui, il était assi sur ma chaise de bureau et moi je fait genre que je l'étrangle par derrière avec mes mains juste pour rigoler et puis je laisse glisser mes mains sur son torse pendant quelques instant avant que je les enlève, il a rien dit mais quand je me suis assi sur ma 2ème chaise à coté de lui je vois qu'il était exité (bon je donne pas les détails hein, quand un homme est exité je pense que vous savez ce qui arrive). Il était sur son téléphone et moi en train de penser si c'est parce que j'ai mis mes mains sur son torse . Il part dans ma cuisine puis revient comme ça, qu'est-ce qu'il est aller faire ?

Bon la fin du mois de septembre se passe bien mais je commence à pêter des câbles sur lui et à douter à tout ce qu'il dit genre quand je lui demande si il veut qu'on mange ensemble le soir et qu'il me dit non et qu'il va voir un pote je dit ok mais je cherche un moyen de le voir quand même (même si je le vois toute la journée en cours). A ce moment là je cherche par tous les moyens de le voir, pas que ce soir là mais plusieurs fois dans la semaine. Je me sens juste bien quand il est là. Comme si j'attendait qu'un truc se passe

Je lui ai envoyé des messages quand je suis parti et je dis qu'il aurait pu dire non si il voulait pas ce soir au lieu d'inventer des excuses. Cela en était pas mais j'étais persuader.

(Fin septembre : 1 an que cette soi-disant "histoire à commencer").

Octobre

Ca arrive plusieurs fois et même un soir en sortant des cours je cours lui redemander avant qu'il prend son bus de manger ensemble, je lui ai dit que c'était prévu et tout (pas vraiement) et là je vois qu'il est géné et qu'il me trouve chiant, je pose une question et il répond tout bas, moi je m'énerve, je lui dit vas te faire foutre et je part.

Son visage il était choqué quand je lui ai dit ça. Plus tard je l'ai appelé et il m'a répondu, je lui ai dit que je pête des câbles pour rien, je doute de tout et jme sens rejeter et tout etcc... Je lui dit désolé et voilà.

Dans le mois d'octobre ça se produit encore, par moment je m'énerve et je met tout sur son dos, je lui envoi des messages pour des trucs minimes et ridicules car je suis jaloux, et quand il est un peu méchant.

A ce jour cette semaine c'était l'enfer avec les cours qu'on avait et je lui disais ci et ça comme remarque par message, qu'il ne me met plus avec moi en cours et qu'il est un peu en écart cette semaine, qu'il est désagréable et tout et quand je lui demande de l'aide en TP il râle.

Vendredi aprèm à cause d'un truc similaire je m'énerve contre lui mais pour un rien, on dirait que j'aime m'énerver, dès qu'il fait un truc de travers je me sens mal, je pête un câble.

Bon on s'est parler par message pendant 2h vendredi soir, il était désagréable car il en a marre que je lui demande à chaque fois de l'aide en cours (je pense que je fait ça pour avoir son intention) et aussi que je lui ai demander sa fiche de revision que j'ai pas eu le temps de faire pour un contrôle le lendemain(même si je lui ai dit qu'il était pas obliger de me la passer, il se sentait obligé on dirait). Il m'a dit que c'est chiant à la fin que je lui envoi des messages pour ci et ça.

On s'est réconcilié (Ca fait déjà 2 fois depuis la rentré).

Il faut que j'arrive à ne pas pêter les plombs pour des raison minimes, que je me vexe facilement sinon il va en avoir marre à la longue.

J'attend toujours un espoir qui n'arrivera jamais...

Novembre

Bon, j'ai pas pêter les câbles sur lui durant ce mois-ci, je les ai plutôt garder sur moi à part au début de novembre mais c'était ça faute et cela ma conduit à la même situation que Juin dernier, je n'en peut plus, c'est pire. J'aimerai lui avouer que je l'aime encore mais je me dit encore dans ma tête d'attendre et qu'un soir lorsque ont sera ensemble pour jouer ou autre que je fasse un bisou surprise par exemple, voir sa réaction et de l'expliquer, je me dit je vais le faire et tout mais j'ai pas le courage, je me met des idées dans ma tête et tout. C'est exactement pareil que l'année dernière.

J'aimerai couper tous lien avec lui mais je l'ai toujours en cours avec moi et lui il m'apprécie quand même, je voudrais pas le faire souffir.

J'aimerai partir loin mais les études et l'argent m'empêche.

La plupart du temps je demande si il veut manger ensemble après les cours chaque soir, soit il dit non soit oui et quand c'est le cas je suis chez lui à son appart en train de manger avec lui et jouer ou regarder une série / un film ensemble mais le fait de lui demander chaque soir je suis sur qu'il sait que je suis tjs attaché à lui mais il est normal, enfin il est pas désagréable quoi. Des fois en cours, en pause et tout je lui lance des regards et me regarde aussi donc qu'il ne sait pas c'est dur à croire.

J'ai cette boule au ventre horrible, depuis cette fin de semaine j'arrive plus à penser autre chose que lui, je m'imagine moi dans ses bras au chaud et tout.

C'est la seule raison qui me pousse à me lever et aller en cours, de le voir car sinon j'ai des problèmes de sommeil, je dort trop, des fois 14h, j'ai du mal à me lever, la plupart du temps je suis en retard, j'ai du mal à travailler, j'ai la force de rien faire, cela pompe toute mon énergie.

Je sais pas ou cela va me mener cette histoire mais j'en ai peur.

#314730
Membre désinscrit
Publiée le 08/12/2019 à 10:14

Salut cher anonyme,

Je viens de lire toute ton histoire et.. Enfin c'est.. bouleversant, j'espère que ces mots t'aideront, ou au moins te feront savoir que je te soutiens de tout coeur.

Voilà je suis passée par une situation très similaire, mais pour le coup, j'étais plutôt à la place de Alex. J'avais une très bonne amie que je connais depuis le CM2, avec qui j'ai beaucoup rigolé, fait des conneries, pleuré.. Enfin une vraie pote quoi !

Un jour en fin quatrième, elle m'avoue son orientation sexuelle, elle est lesbienne. Je le prends normalement, je m'en fiche un peu à vrai dire (je n'aurai jamais cru que ça allait me concerner). Et là, à une soirée d'anniversaire en troisième, elle est très tactile (elle me prend la main, la taille, se rapproche beaucoup et me parle avec douceur). À partir de ce moment, je me rends compte de l'évidence et deviens tactile avec elle aussi..

Juste avant les vacances d'été (avant la seconde), elle m'avoue ses sentiments pour moi. C'est le choc (même si je savais que ça allait arriver). Je lui dis clairement que ses sentiments ne sont pas réciproques. Et c'est là que nos deux histoires se ressemblent énormément.. On dirait qu'elle ne veut pas l'admettre et devient extrêmement jalouse (elle ne supporte pas que quelqu'un me touche quelque soit le sexe de la personne). De mon côté, je m'énerve.. Ça devient une période difficile où rien ne va entre nous.. Je me sens coupable au point de me mutiler, puis je ressens une haine contre mon amie en question (et je suis sûre que ça a été pareil ou pire de son côté) .

Maintenant, avec le recul, je me rends compte qu'aucune n'a vraiment essayé de comprendre l'autre, et même si ce n'est pas le cas pour toi, je suis sûre que tu peux y repenser. J'ai eu exactement le même comportement qu Alex (un coup je suis froide, puis je deviens plus tactile et je m'exite beaucoup dans ces moments, puis ça repart).

De plus, en ce moment, je me pose des questions sur mon orientation et vis quelque chose d'ambigu avec une amie. Je ne peux donc que vous comprendre tous les deux !

Je te conseillerai de prendre un peu de recul (même si c TRÈS dur, je sais) et je vais aussi te donner une technique qui m'a beaucoup aidé personnellement.

Le" journal intime ". Oui, ça fait extrêmement cucul, mais ça a marché. J'écrivais ce que je ressentais, mais je m adressais à moi-même. Je me motivais et me donnais des conseils, je le fais encore d'ailleurs. Je pense que ça marche parce que finalement la seule personne capable de te comprendre c'est toi même..

J'ai été très touchée par ton histoire, je n'ai jamais donné autant de détails sur ma vie privée sur internet. Malgré la maladresse de ce message, j'espère qu'il t'aidera ou du moins te soulagera un peu. Courage !!

#318988
Anonyme
Publiée le 04/01/2020 à 23:22
Auteur du sujet

Merci pour ton message j'ai tout lu.

Decembre

Mois très difficile, début décembre j'en ai parler avec lui, je lui ai avouer que j'étais toujours amoureux de lui. On a beaucoup discuté à propos de ça. Il m'a clairement dit qu'il y aura jamais rien entre nous. Il veut m'aider il me l'a dit clairement mais il sait pas comment faire. Moi je lui ai dit en baisant, en s'embrassant, ou donner des calins uniquement mais il a dit NON JAMAIS, j'ai de faire une soirée pour que j'ai la conscience que j'ai pas utlisé mon énergie, mes ressources, mon temps, mon argent 1 an et demi pour rien et il à accepter (il a pris 1sem pour réfléchir) du coup on a fait une dernière soirée ensemble en ville avant les vacances de noël pour couper tout lien, il m'a dit qu'il voulait pas que ça soit le cas mais que si c'est la seule solution alors il a dit qu'il peut l'accepter. J'ai pêter des plombs plusieurs fois, j'étais paralyser dans mon lit pendant des heures jusqu'à que je lui ai parler par message quand j'ai peter un plomb chez moi tout seul au début des vacances avec des tendancdes sucidaires, il avait peur. Il m'a dit d'appeler et on est rester 4h au tel, moi complétement en larme je lui raconte tout ce que je ressens pour lui, tout de A à Z. J'ai poser des milliers de questions et je lui ai dit que le seul truc que je veut c'est une soirée avec des CALINS pour que j'ai la conscience que j'ai pas utlisé mon énergie, mes ressources, mon temps, mon argent 1 an et demi pour rien, il m'a dit non jamais puis en parlant de plus en plus il a dit que ça n'arrangerait pas les choses et que je vais me faire des idées même si il a raison je lui ai dit le contraire, que je vais mieux me sentir et que je pourrais l'oublier une fois pour toute plus facilement. Après c'est pas faux que j'ai passer 1an et demi pour rien et que c'est dur aussi de l'accepter mais bon il m'a dit peut-être et qu'il va réflechir. Pas de nouvelle à propos de ce sujet depuis le début des vacances même si on se parle toujours on a fait le nouvel an ensemble et qu'on joue ensemble en vocal sur des jeux en ligne. Comme si il le savait que j'allais pas tenir parole que j'allais couper tout lien avec lui.

Janvier 2020

Je lui ai demander gentillement si il a réfléchi et il m'a répondu qu'il savait pas encore. Je laisse le temps qu'il lui faut mais bon il me dit ça peut-être juste pour pas que je sois pas dans le mal et pour que je m'accroche sur ça (car depuis je pête moins de plomb et je lui en ai pas reparler de tout ça) et/ou parce qu'il veut pas qu'on coupe tout lien. J'écris tout ça en ce moment même car je me sens très mal et je voulais m'exprimer ici, encore une fois de plus.

Le mois de janvier vient à peine de commencer, il y aura une suite...

PS: 1an et demi, c'est de la folie à quel point je l'aime et que je m'attache à quelqu'un aussi tant, je me ne connaissais pas comme ça. Il m'a tellement influencer sur ma vie que j'ai tellement changer, je suis devenu tellement social et je me suis fait des bons amis, des connaissances grâce à lui, mais j'en ai aussi perdu, il y a aussi des points négatifs. Lui à changer aussi à cause de moi, il est devenu plus mature, il a réusi à comprendre ma situation et tout.

#321027
Maxouuille
Publiée le 05/01/2020 à 15:30

En tout cas, tu as de la chance qu'il ait l'air de beaucoup tenir à toi malgré tout ! Essaye de lui montrer que sa confiance te fait plaisir, sans trop forcer. Je pense que ça le soulagera un peu !

Force à toi, j'ai lu toute l'histoire et tu as l'air d'avoir assez souffert :( heureuse que tu ai encore des contacts avec lui en tout cas !


  0 vote #321089
Mlafolle89
Publiée le 05/01/2020 à 16:53

au omg j'ai pas lu j'ai lue une très grande partie comme un livre whaaaa


  0 vote #321102