Une histoire incroyable de domination....

avatar contributeur de Val Ou Valou
Val Ou Valou
30/03/2021 à 16:11

Prologue : Je voulais seulement dire aux lecteur/trices de cette histoire que celle-ci est totalement vraie et que tout ce qui est dit dedans n'est ni romansé ni extrapolé. Enfin je préviens que l'histoire raconte une séance de domination en ligne, et que certains passages peuvent déplaire ou choquer certain/es d'entre vous.

CHAPITRE 1: La rencontre

Tout a commencé durant les vacances d’été 2020. Je travaillais au standard téléphonique d’une agence immobilière, et je m’ennuyais beaucoup. Je me suis donc inscrit sur un site de rencontre pour m’occuper. J’y ai rencontré un mec qui se faisait appeller « Josh Aron », il venait de Reims, il avait 20 ans, il était arabe, mesurait 1m80 environ, il avait une tête d’ange avec des yeux noisette, des cheveux bruns frisés et un sourire de tombeur. Il était réservé, timide, soucieux de bien faire et de plaire à l’autre. Il a été l’une de mes premières rencontres et nous avons parlé durant tout l'été. Il était très attaché à moi, et moi aussi, malgré notre petite différence d’âge. Mais au fil du temps, avec la rentrée des classes nous avons arrêtez de parler, nous avions retrouvez nos amis et les cours nous empêchaient d’être autant disponible qu'avant l’un pour l’autre.

CHAPITRE 2 : Une retrouvaille inattendue

Durant les vacances de la Toussaint, alors que nous ne nous étions pas parlé depuis près de 4 mois, il m’a ajouté sur Snapchat avec un autre compte, prétextant que son ancien avait été supprimé. J’étais à vrai dire content de le revoir. Nous avons parlé énormément mais aussi échangé beaucoup de vidéos et photos « érotiques ». Tout cela était incroyable, nous nous amusions, nous nous étions même décidés de se rencontrer pour de vrai. Il avait à vrai dire une vie difficile d’un point de vue familial et amical, mais il restait adorable, disponible et ambitieux sur de nombreux aspects. Mais cette situation de conte de fée a rapidement été stoppée.

CHAPITRE 3 : Vendredi Soir

Nous étions le Vendredi soir qui précédait le Lundi de la rentrée. Alors que nous devions nous parler toute la soirée, comme nous le faisions depuis le début des vacances, il m’a annoncé que cela allait devoir s’arrêter. J’étais un peu surpris, mais il m’a expliqué qu’il reprenait sa prépa de Physique et qu’il devait être concentré au maximum afin de réussir son année qui était très compliquée. Cela peut vous paraitre stupide mais je sentais que nous n’allions plus nous parler, et qu’il fallait donc en profiter. Lorsque nous parlions, nous n’avions aucun tabou sur nos fantasme, et il se pourrait que nous avions tous les deux un faible pour la domination. Alors, afin de se rappeler notre relation un peu atypique, je le lui ai proposé de faire une séance de domination, virtuelle bien sûr, ou durant une soirée j’étais son « soumis ».

CHAPITRE 4 : Les règles du jeu

Cela était une grande première pour lui et pour moi, et cela nous excitait beaucoup. Cependant il ne fallait pas oublier que ce que nous allions faire n’était qu’un jeu, avec un début, une fin et des règles. Les règles, je les ai imposées : Il pouvait me parler comme il voulait, me demander ce qu’il voulait, se faire appeler comme il voulait… il n’avait aucune limite, il était le maître de la situation. Mais j’ai cependant fixé 2 conditions, je décides du début et de la fin de la séance, il doit me parler que par messages vocaux, et il ne devait pas avoir de limites. Il s’emblait assez satisfait des règles fixées, surtout la dernière conditions.

CHAPITRE 5 : Samedi Soir

Nous nous étions fixé une heure de début pour 23h. Josh me faisait part de ses inquiétudes, que cela ne me plaise pas, que je me fasse remarquer par mes parents… Je l’ai rassuré en lui disant qu’il n’y avait rien à craindre, car à 23h tout le monde dormirait chez moi. Il est venu me parler vers 22h me disant qu’il avait préparer son rôle, et qu’il avait besoin « d’outils » pour la séance. Je m’y attendais et cela ne me dérangeait pas, au contraire. Il voulait une ficelle, des pinces à linge, un bandana et un objet phallique. J’ai donc tout préparé, et vers 23h10 je lui ai envoyé un photo de moi à genoux, entièrement habillé, lui disant « Bonsoir maître ». Il m’a dit qu’il m’attendait, que j’étais en retard, et que j’allais m’en souvenir de ce retard.

CHAPITRE 6 : Le début des festivités

Il est très vite entré dans la peau de son personnage. Il a vite montré qu’il était le maître en me disant que j’étais qu’une petite salope qui allait obéir à son maître comme une bonne chienne. Après m’avoir rabaissé il m’a expliqué ses règles, je ne dois pas parler ou faire quelque chose qu’il ne m’a pas demandé, si je veux parler alors je dois me mettre à quatre pattes et tirer la langue comme un toutou. Il faisait ça très bien, ce n’était pas gênant car c’était très naturel. De là il m’a demandé de me lever et de retirer mon tee-shirt. Après m’être caressé le torse, il m’a demandé de baisser lentement mon pantalon puis de l’enlever et de rester en chaussettes- boxer. Je me suis alors caressé le paquet pensant bien faire, il m’a alors tout de suite arrêté en me disant « Je t’ai demandé de te toucher le paquet ? Non ! Ici c’est moi qui décide de ce que tu peux faire alors pour te punir tu vas mettre une pince à linge sur chacun de tes tétons ».

CHAPITRE 7 : L’instant de rêve

Je me suis donc mis les pinces à linge, cela était plus désagréable que réellement douloureux. Il m’a ensuite dit que me souvenir que j’étais sa chienne et que je devais lui obéir. Il m’a donc demandé de me caresser le paquet lentement, puis de descendre mon boxer lentement pour bien laisser apparaitre ma bite lentement. Une fois retiré il m’a demandé de bien le renifler et de le mettre dans ma bouche, comme si cela était mon os. Pour lui je n’étais pas assez soumis, il m’a alors ordonné de me mettre à genoux, puis de m’allonger sur le dos. Il m’a dit de retirer mon boxer de ma bouche et de prendre la corde au passage.

CHAPITRE 8 : La pression monte

Il m’a demandé de me ligoter les couilles en les séparant, de relier aussi la corde à ma bite et de bien séré le tout. Cela état très tendu et faisait bien ressortir mes grosses couilles. Une fois noué il m’a demandé de me branler sur le dos et de bien lui montrer la scène afin qu’il puisse voir tout bouger dans et claquer entre mes cuisses. Je lui ai demandé d’arrêter car c’était inconfortable, et la ficelle commençait à me brûler. Il fallait s’attendre à sa réaction qui a été de me punir en me disant de mettre une pince à linge sur chacune de mes boules et de me branler plus vite car je m’étais plein. Il m’a ensuite demandé de retirer les pinces de mes tétons pour les mettre avec les autres qui étaient sur mes boules.

CHAPITRE 9 : Les plaisirs du maître

Josh était un actif et rien d’autre, il adorait mes fesses, et il fallait s’attendre à ce qu’il s’amuse avec durant la soirée. Il m’a d’abord demandé de prendre plusieurs photos de mes fesses sous plusieurs angles, principalement en position de le levrette en cambrant bien et en montrant mes couilles qui pendaient, mais aussi en missionnaires pour qu’il puisse bien voir mes fesses et boules toutes attachées. Il adorait mais ce n’était pas suffisant. Il m’envoyait souvent sa bite, et surtout mes fesses le faisaient bander comme un âne. Il m’a demandé de me bâillonner et de prendre l’objet phallique pour le l’insérer lentement. Je déteste ça, je n’étais tellement pas à l’aise que ça ne rentrait pas. Il m’a dit très gentiment de m’arrêter.

CHAPITRE 10 : La fin de m’a plus belle histoire

Josh ne voulait pas me dégouter de cette séance et avait donc arrêté de me faire mettre l’objet. Cependant, et heureusement, il n’oubliait pas son rôle, et était déterminé à finir cette séance comme il décide. Il m’a dit de resserrer la ficelle bien fort, le plus possible. Il m’a dit de me mettre sur le dos et de me masturber jusqu’à éjaculer. Mais il faut comprendre que lui aussi se masturbait, il qu’il voulait que cela se termine comme dans les films X, avec une belle faciale. Il m’a donc dit que si le jet n’allait pas assez loins, je devrais prendre tout le sperme qui est sorti et de le déposer délicatement autour de ma bouche comme une bonne suceuse. Je laisse libre à chaque lecteur de s’imaginer la fin, es ce que je l’ai fait ou non… à l’issu de cette soirée nous nous sommes dit que nous avions vécus de super bons moments ensemble malgré la distance, et que pour l’un et l’autre nous resterions, notre première plus belle histoire.

…FIN...

avatar contributeur Pm_M21
Pm_M21
30/03/2021 à 21:28

wow par contre je veus absolument savoir si vous allez vous reparler ou pas. J'espère que c'était pas le ''jeu de la fin'' de votre histoire. Mais merci d'avoir partagé ça avec nous.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2021 à 22:25

Je suis extrêmement partagé entre "duh, ce site n'est pas tellement fait pour ce genre d'histoire" et "duh, j'ai une putain d'érection".

Si des gens que je connais voient ça, bisou bisou

avatar contributeur de Ulpa
Ulpa
30/03/2021 à 23:02

Cette histoire c'est du Salvador Dali ! C'est du surréalisme ! Mais je juge pas ! Tu fais ce que tu veux avec tes partenaires (tant que tu risques rien pour ta vie, quand même, il faut pas pousser le bouchon un peu trop loin, Maurice !), je trouve ça juste étonnant et un peu folle comme histoire, mais c'est peut-être parce que c'est pas trop mon délire, mais je m'égare ! Merci pour cette histoire des plus... Étonnante et puis... Hlodowig ! Bisou bisou !

Envoyé depuis l'application android


Suivez-nous
créé avec pour les ados
© Copyright 2021, adotolerant.fr