Aide Questionnement : Suis-je bisexuelle ou lesbienne ?

Membre anonyme
Publiée le 08/07/2019 à 23:19

Bonjour, je sais pas trop comment formuler... je viens juste d'arriver sur ce forum et j'espère vraiment que vous pourrez m'aider je me sens vraiment mal...je vous explique ma situation :

J'ai beaucoup de mal à identifier mes émotions depuis toujours : pour moi y'a la joie, la tristesse, la peur et ... c'est tout, je n'ai jamais était amoureuse de personne (oui c'est triste).

Depuis quelques mois j'ai réalisé que j'étais bisexuelle (et là vous vous dîtes "mais pourquoi elle pose sa question sur un forum lesbien?") SAUF que depuis quelques semaines (environ 2 mois) je me dis qu'ebfaute les garçons ça m'attire pas tant que ça, je m'explique : quand je rencontre un garçon qui me plaît (dans le sens où je le trouve beau et que j'aime bien sa façon de penser) je me fais direct tout une histoire "je l'aime de tout mon cœur, ect" MAIS au bout d'une ou deux semaines et bien je me "lasse" de lui, je le trouve moins beau, moins intéressant alors qu'il ne s'est rien passé de particulier (ça m'ai arriver trois fois avec trois garçons totalement différents).À l'inverse, j'ai eu des "crush" sur des filles et c'était totalement différents : elles m'attiraient physiquement (j'avais envie d'être tactile avec ellles, leur faire des câlins voir même les embrassées) puis je les appréciaient quand je leur parler aussi et je ne me "lassais" jamais... je ne sais pas si ce que je raconte est très compréhensif en tout cas si vous avez tout lu merci beaucoup et si vous pensez pouvoir m'aider n'hésitez pas je suis complètement perdue, ça m'obsède je ne pense qu'à ça...


Membre anonyme
Publiée le 09/07/2019 à 00:01 - modifié par Dorean le 09/07/2019 - 00:02:32

Bonsoir !

Wow quand j'ai lu ton message, j'ai bien cru qu'il s'agissait de moi !

Après de nombreuses relations avec des hommes dont je ne tombais jamais amoureuse et dont je me lassais extremement vite (et d'ailleurs la reflextion (je l'aime omg omg omg) ca m'arrivait tout le temps au début et après plus rien), je me suis demandée si je n'aimais finalement pas les filles, ce n'est qu'après être tombée amoureuse d'une fille que je me suis rendue à l'évidence, je n'aime pas les hommes.

Je pense que quand nos 'amoureux' semblaient intouchables on pensait les aimer mais quand on se rendait compte de la situation, de qui ils étaient on ne les aimait plus car ce sentiment n'existait pas on se faisait des idées tout simplement, s'imaginant une relation basique homme/femme, mais sur le fait, on ne cherchait pas ça.

Ce n'est peut être pas comme ça pour toi mais pour moi maintenant c'est sûr, je suis lesbienne. 😉

Membre anonyme
Publiée le 09/07/2019 à 09:12

Wow je me sens moins seule d'un coup...

Merci d'avoir répondu à mon message, j'en ai parlé avec une amie (qui es lesbienne) et elle a eu exactement le même raisonnement donc il y a de grande chance que vous aillez toutes les deux raison.

Membre anonyme
Publiée le 09/07/2019 à 09:59

C'est pareil pour moi sauf que je n'étais même pas en mode "omg je l'aime", juste je me forcais pour me rendre hétéro mais ça n'a jamais marché et c'est logique. Il faut que tu prennes le temps de te découvrir. Courage

Membre anonyme
Publiée le 09/07/2019 à 11:15

D'accord merci pour ton conseil :)

  S'inscrire pour participer au sujet