Je crois que mes parents sont Transphobes

Forum Ado Gay - Créé le - 7 Participations

Je crois que mes parents sont Transphobes

Amis du jours bonjour amis du soir bonsoir!

Bon j'essaie d'ajouter un peu de joyeuseté dans ce SOS mais ce n'est pas vraiment le moment. Comme vous avez pu le comprendre dans le titre, cela va bientôt faire un an que je pense que mes parents son Transphobes.

Bon déjà, je vais vous mettre dans le contexte. J'ai quinze ans et suis en seconde, je suis gay et le sais depuis maintenant trois ans. J'ai une soeur qui aura 12 ans cette année, et qui est en 6e.

Ma soeur est la dernière de ma famille, mon frère et moi sommes les deux aînés (lui ayant deux ans de plus que moi). Depuis un bon paquets, d'années, elle ne cesse de dire qu'elle veut être un garçon. Je ne sais pas encore si c'est parce qu'elle a deux frères, ou parce que elle est transexuelle, mais elle répète toujours ça. Une fois, je me trouvais en Normandie, avec ma tante, ma mère et ma soeur dans une voiture. (Je vous dit aussi que ma tante a 33 ans et ma mère 44.) Ma soeur continuait de parler du fait qu'elle aimait une fille. Celle-ci s'appelant Camille (tout comme ma soeur). Elle parlait de cela avec ma tante, passagère avant de la voiture. Puis elle commença à encore répèter qu'elle voulait changer de sexe. Alors, ma mère lui répondit: "Ah non quand même, faut pas abuser!" je lui ai demandé sur le coup tout simplement "Pourquoi?" et elle ne m'ont jamais répondues. Cela va faire un ans que j'ai eu cette discussion avec ma mère et ma soeur et cela fait un ans que me soeur n'a plus parlé de sa transexualité.

Depuis, je me demande si ma mère est transphobe. Si je vous envoie ce SOS, c'est tout simplement parce que je ne peut plus discuter de cela avec personne, ma meilleure amie m'ayant laché lorsque je lui ai expliqué mes soupcons et qu'elle m'ai répondue qu'elle se foutait de mes problèmes. (Yes!) Je veux que ma soeur puisse se sentir bien dans sa peau et ne pas qu'elle soit obligée de cacher son envie de changer de sexe. De plus, inéxorablement, je relie cela au fait que je sois gay, et j'ai énormément peut que mes parents soient homophobes. J'ai pourtant discutés avec eux de ce qu'ils se passaient par exemple en Tchétchénie, et ils m'avaient répondu que "C'est inacceptable les persécutions homophobes qui se produisent là-bas!" Mais rien a y faire, j'ai peur. De plus, je pense que de rencontrer une personne gay (d'ailleurs, je viens de remarquer que dans ma famille (je parler des cousins/cousines, tantes/oncles etc) je n'ai personne décléarée de "gay" ou du moins qui n'est pas hétérosexuelle et aucuns des amis de mes parents ne sont gay, lesbiens etc...) ou d'avoir son fils qui l'est n'est pas la même chose mais bon.

Juste, avant de vous laissez me répondre, je dois vous informer que je n'ai JAMAIS pensé au suicide. Je pense plutôt qu'il faut vivre pour son prochain mais bon.

Merci d'avance pour vos réponses!


0 vote

Bonsoir,

J'imagine combien la situation te pèse, c'est une situation de non-dit, de loi du silence en quelque chose. En tout premier lieu, je te conseillerais de discuter de tout ça avec ta soeur, tu sembles vouloir la protéger, et le meilleur moyen pour ça est d'en discuter avec elle pour savoir quel est son mal-être, si elle souffre de la situation. Ensuite, concernant tes parents, ils ne sont pas nécessairement transphobes, peut-être sont-ils justes mal informés, et puis quand un enfant dit une chose du genre, il est plus facile de se dire que c'est une idée farfelue que le reflet d'un questionnement identitaire. Il me semble probable que si ta soeur avait une longue discussion avec tes parents, au cours de laquelle elle explique comment elle se sent, qu'ils réagiraient plutôt bien.

Ceci dit, pour ce second point, rien ne presse, pour le moment, essaies juste de discuter avec ta soeur, ça me semble être la priorité, surtout si cela fait un an qu'elle tait ce qu'elle ressent.

Bonne soirée.


0 vote

Personnellement je trouve ça magnifique que tu soutienne ton/ta(?) petit.e frère/sœur, si tu veux vraiment aider ta soeur essaye de convaincre tes parents de lui laisser prendre des bloqueurs d'hormones avant qu'il ne soit trop tard en leur expliquant bien avec des preuve que ça n'impliquera jamais sa santé et que ça l'aidera à vivre sans jamais vouloir mettre fin à ses jours (les parents flippent car on leur annonce que leur gosse veut mourir) et qu'elle aura largement le temps de penser à ce qu'elle veut être.

Tu es jeune, tu es gay peut-être, mais... Si tu veux le bien de ta sœur : bats-toi pour son futur quitte à créer des disputes avec tes parents.

C'est tout ce que je peux te conseiller désolé. J'espère que tout ira bien pour vous :)


0 vote

Honnêtement, je ne m'y connais pas tellement en bloqueur d'hormone, mais avant d'affirmer que cela est sans risque, il faut que tu cites des sources fiables. Parce que je ne sais pas si tu sais à quoi servent les hormones sexuelles, mais vraiment pas à des choses qui peuvent être facilement négligées, comme le développement, la croissance et l'homéostasie du corps. A la limite à l'âge adulte, je veux bien que les effets secondaires soient négligeable, mais pour un enfant en pleine croissance, il est nécessaire d'avoir des preuves solides car les effets pourraient être assez graves.

De plus, si ses parents acceptent qu'elle prenne des bloqueurs d'hormones, cela veut dire qu'ils acceptent totalement qu'elle puisse changer de sexe, donc cela me semble pas nécéssaire du tout d'en prendre.

(Surtout qu'elle n'a que 12 ans, ça ne veut pas forcément dire qu'elle deviendra un homme, personnellement j'ai une pote qui voulait devenir un homme vers sa puberté au point de se compresser les seins en permanence, et qui maintenant s'épanouit en tant que femme)

Et non, il ne faut pas se battre quitte à créer des disputes avec ses parents, d'abord car ils sont jeunes, ils ont besoin de leurs parents, juste financièrement déjà. Et qu'il vaut mieux passer quelques années dans le silence que quelques années à la rue dans le pire des cas. De plus, le futur de sa soeur n'est pas en jeu pour l'instant, elle n'a que douze ans, n'est pas suicidaire et ces parents n'ont clairement pas l'air d'être méchants er aggressifs, simplement peu informés sur le sujet.

La sécurité et information passe avant la guerre Lysandre ! ?

Simplement pour rajouter Brcl, honnêtement, tes parents n'ont pas l'air homophobe ou particulièrement transphobe, cela pourrait juste être le fait que cela leur est un peu étranger et les sortent de leur zone de confort. Si tu t'inquiètes pour ta soeur, discute en avec elle, et attends qu'elle devienne plus mature et responsable si jamais il y a besoin d'agir. Si elle veut changer de sexe, ce sera son combat, et tu devras être relégué au rôle de soutien.

Ce n'est que mon avis


0 vote

Citation de BillyQuid #301759

C'est à cela que servent les bloqueurs d'hormones en fait... Je ne tiens pas à te reprocher quoi que ce soit mais voilà les bloqueurs d'hormones sont utiliser afin de stoper l'arrivée des hormones durant la puberté, ils sont utilisé lorsqu'un enfant est trans ou en questionnement, et que les parents ne sont pas contre à 100%, puisqu'à la fin de la prise de bloqueurs les hormones reviennent naturellement, les injections d'hormones n'étant possible qu'à partir de 16 pour des questions évidentes de croissances et de santé, les bloqueurs d'hormones deviennent alors inutile à ce moment, une fois la puberté terminée il est trop tard, si elle est trans alors l'arrivée des règles sera un choc horrible...

Les effets des bloqueurs d'hormones que je connais sont : pas d'acnée, pas de pousse de poil si pris par un agab, pas de pousse de seins ni règles si pris par un afab, pas de mue de la voix, pas de transformation physique spéciphyque aux chromosomes XX ou XY (je parle du strockage de la graisse généralement dans les hanches pour XX et le ventre pour XY), et le reste je ne sais pas.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Inhibiteur_d'hormones

Il y a également un livre dont je recherche désepérément le nom depuis 1h20.... Qui est l'histoire d'un ado trans qui n'a que quelques jours pour décider s'il veut vivre fille ou garçon, car la date limite des bloqueurs d'hormones approche et il doit choisir entre prendre des hormone ou non... <- preuve que les bloqueurs sont également utilisé lorsque l'on n'est pas sûr.

Pour ce qui est du "c'est son combat pas le tiens" je ne suis pas de ton avis, elle n'a QUE 12 ans comme tu le tiens, trop jeune pour croire en ce qu'elle est, trop jeune pour contredire ces parents, trop jeune pour comprendre que c'est possible, qu'elle le regrettera énormément plus tard, elle se dira peut être "si seulement je m'étais battu plus tôt tout aurait été plus simple..."


0 vote

Hey !

Moi c'est Frédérick et dans 1 mois je vais être majeur. Ça fais 2 ans que mes parents sont au courant de mon Homosexualité et ils sont hyper homophobe (père dans la violence et mère dans l'innorance)

Enfin bref, tout ça pour en revenir à toi. Le fais que tes parents sois homophobe ne change, en sois, rien a ta vie.

Si tu veux parler un peu plus de ça avec moi je suis ouvert en Message Privé et très ravi de pouvoir t'aider encore plus ! ?


0 vote

Citation de Lysandre #301935

Je comprends parfaitement à quoi servent les bloqueurs d'hormones sexuelles vu que je connais les effets des hormones.

J'ai juste énormément de doute que cela soit sans risque. Retarder la puberté n'est pas rien et j'ai justement des doutes si cela est sans risque.

Et oui, c'est son combat et lui n'a QUE seize ans. Il peut l'aider mais pas prendre la parole à sa place.


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit