transidentité besoin de conseil et de gens qui connaissent

Forum du site : AdoTolerant.fr


photo de l'auteur pseudo
Pseudo
Homme de 16 ans
Paris
transidentité besoin de conseil et de gens qui connaissent

Bonjour, je suis un jeun homme de bientôt 16 ans et je suis actuellement très perdu, cela fait un moment (quelques années) que je me dis que je préfèrerait être un femme et j'ai comme l'impression que je ne peux pas être heureux en tant qu'homme. Problème : c'est compliqué de changer de sexe, de plus je ne connais personne qui l'ai fait et qui pourrait m'éclairer.

J'ai regardé pas mal de vidéos de gens qui racontaient leur transition et je me suis rendu compte que c'est vraiment du cas par cas et que je ne peux vraiment pas être sur de ce à quoi je dois m'attendre et ça me fait vraiment peur. J'ai peur que ma transition ne se passe pas bien et que je me retrouve à mi-chemin entre homme et femme (surtout que j'ai eu une puberté très violente avec beaucoup de testostérone). J'ai aussi très peur car j'ai entendu que la vieillesse était plus compliquée pour les tran.

J'envoie ce message un peu à la va vite, j'espère que quelqu'un pourrait m'éclairer s'il vous plais.


0

photo de l'auteur Daraen
Daraen
Homme de 20 ans
Versailles

Salut toi,

Étant moi-même un garçon trans (ou FtM - Femme vers Homme si ça te parle plus), je pense connaître assez bien ton questionnement, parce que j'ai eu les mêmes interrogations. Pour certain.e.s, c'est évident très tôt, et ça prend beaucoup plus de temps pour d'autres. Il arrive que des personnes qui s'interrogent sur leur genre soient finalement a l'aise avec leur genre assigné a la naissance, mais il est vrai qu'a partir du moment où tu te questionnes à ce sujet, il y a quand même une bonne chance pour que tu sois trans. Pour ma part, le décalage avec le genre qu'on m'avait attribué à la naissance a inconsciemment toujours été là, mais j'ai pris du temps à mettre des mots sur mon mal-être et à reconnaître vraiment ma transidentité.

Une question qu'on peut se poser et qui peut permettre d'y voir plus clair est la suivante : si tu avais une baguette magique qui te donnait la possibilité d'avoir une apparence féminine, et qui ferait en sorte que tout le monde te reconnaisse comme telle et que ça ait toujours été le cas (dans leurs souvenirs, tu serais une fille), l'utiliserais-tu ? Cette interrogation permet de plonger au plus profond de nous, en prenant le moins possible en compte tous les freins que l'on se met et qui pourraient nous pousser à nous censurer, voire nous renier. Le fameux ?J'aimerais, mais je ne peux pas.?.

Un truc qui m'amuse beaucoup, c'est lorsque les gens me disent ?Tu as beaucoup de courage pour avoir fait ce changement.?. La vérité, c'est que je ne suis pas courageux : on est brave quand on choisit d'affronter les obstacles. Je n'ai pas décidé de faire cette transition, elle s'imposait à moi. Sans ça, je me serais détruit à petit feu, d'abord mentalement, et peut-être physiquement...

Ce serait mentir de dire qu'une transition est simple. Dans les faits, cela peut se traduire par un coming-out, l'utilisation d'un nouveau prénom et d'autres pronoms à faire adopter à notre entourage, une nouvelle garde-robe et coiffure, des hormones, des chirurgies... Chaque parcours est différent ! Ce qui réunit les personnes trans qui poursuivent une transition, c'est l'envie d'exprimer ce qu'on est et d'être reconnu.e dans le genre qu'on revendique. Chaque pas est une avancée. Je me rappelle encore ma joie intense quand j'ai coupé mes cheveux courts, quand j'ai eu mon attestation de transidentité, ma prescription hormonale, mon changement de prénom et quand j'ai pu voir mon torse après ma chirurgie. Ce sont des petites victoires. Maintenant, quand je regarde des photos de mois datant de plusieurs années, ça me fait bizarre. J'ai l'impression de voir un fantôme, une soeur défunte. C'est curieux. ^^

J'avais pas mal d'appréhensions aussi et c'est ce qui me faisait douter sur ma transidentité au départ, des peurs infondées, et tout, mais finalement, je ne regrette pas d'avoir sauté le pas, bien au contraire.

Désolé pour le message décousu ! Si jamais tu veux parler, n'hésite pas à me contacter, ma messagerie t'est ouverte ! ;-)


0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit