Amoureux d'un ami qui soit disant aime les filles

Forum Ado bi - Créé le - 37 Participations

Amoureux d'un ami qui soit disant aime les filles

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour,

Moi c'est Clément, j'ai 18 ans, je viens du Rhône et je suis en terminale.

J'aime les filles mais là c'est un exception, je suis amoureux d'un ami depuis quelques semaines à cause de trucs qu'il m'a fait, il a aussi 18ans.

Bon, je détail le tous.

Tout à commencer un jour quand j'étais accroupi par terre sur son lit dans l'internat, lui, était sur son lit sur son téléphone avec ces pieds par terre. Puis avec son pied il me donnait des caresses sur mes genou, du coup je bouge ma jambe un peu et il continue jusqu'à que je me lève.

Plus tard j'étais assis sur son lit, il tombe sur son lit coté opposé allongé et me colle sur moi, genre vraiment.

Bon ici pas très grave mais c'est après que ça devient étrange.

Une semaine plus tard on était chez un pote pour une soirée, la nuit on à dormi ensemble, on était 3 dans le lit. Pendant la nuit il a mis sa jambe à plusieurs reprises sur moi mais c'est plus tard dans la matinée qu'il se rapproche, se colle, met sa main sur mon bras et me fait des caresses avec ses pieds sur mes genou, je suis sur qu'il était réveillé à ce moment là car il y a quelques minutes de cela il avait vérifié son tél sur moi. Moi j'étais si bien, choqué et je ne savais pas quoi faire.

Depuis ce moment là j'ai eu des gros doutes et la j'ai su que je l'aimai, beaucoup, je me posai plein de questions dans ma tête, pourquoi il a fait ça etc...

Le week-end je lui demande sur fb si il s'en rapelle et je lui fait la remarque de ce qu'il m'a fait, il me répond pas.

Puis 1 semaine plus tard on est sorti en ville le soir avec d'autres ami, sur le chemin du retour à pied j'étais bourré et je me rapelle que je lui donnait des bisous sur la joue, je prenait sa main en la caressant, il ne disait rien et je lui ai même dit pourquoi il m'a caressé l'autre fois, il me répond qu'il s'en rapelle plus et il demande à un autre pote si j'étais pas gay, lui, étant choqué. J'arrêtai pas de lui coller en marchant.

Cette semaine un soir dans la voiture d'un pote il était à coté de moi, il avait sa main sur le siège du milieu. Je décide donc de mettre la mienne aussi puis il rapproche sa main en la collant sur la mienne, puis il se gratte les cheveux et la remet en collant bien fort en faisant des petits mouvements avec son index, moi en faisant de même.

Voilà, je suis perdu, je sais pas quoi faire. Depuis le début je mange pas énormement, j'arrive pas à ne pas penser à lui.

Ce jeudi là on étais chez un pote, on avait tous bu, j'ai dormi avec lui, moi étant bourré je caressai ces cheveux je lui caressai ces genoux avec mes pieds, je lui collait mais j'ai un doute si il dormait. Lui, m'avait rien fait.

Au lycée il est normal, on parle souvent mais il est pas toujours avec moi, il s'en fout de moi par moment et il est interessé aux filles. On dirait qu'il a peur de moi mais par moment non.

Par contre il est différent sur les réseaux sociaux, il me parlait souvent mais depuis très peu.

Moi je trouve pas ça normal qu'il ma fait tout ça sans raison. Je sais pas à quoi il joue et je suis vraiment perdu, j'essai de répondre moi-même des questions qui n'ont pas de réponses, j'arrive pas à enlever ça de ma tête.

Qu'en pensez-vous ?

Merci


0 vote

Peut - être qu'il est bi mais qu'il attends que tu fasse le premier pas si tu as de l'attirance pour lui et je pense dailleur que tu es bi aussi. :-)


0 vote

Merci pour ta réponse.

Possible mais j'en doute. Je pense que j'en fait déjà assez,

Après tout peut-être qu'il fait ça par affection mais c'est étrange tout de même.


0 vote

En effet c'est assez bizarre.

Il est possible aussi qu'il soit (comme nous tous dans notre jeunesse xD) assez perdu dans le flux d'hormones qui s'empare de lui. Non pas dans le mauvais sens du terme évidemment :). Il se cherche peut être encore à se connaitre et ne sait pas trop par où commencer. Il est en conflit interne avec lui même, ça peut arriver.

En tout cas: reste bien dans ta peau, essaye de rester ouvert à tout comme tu as l'air de bien le faire et reste toi même (c'est super important :).


0 vote

Merci pour ta réponse.

Depuis que ça à commencé je le suis la plupart du temps au lycée, lui s'en fout royalement que je le suis ou pas. Peut-être que je le colle trop.

Généralement je refuse les soirées mais depuis j'y vais toujours tant qu'il est là.


0 vote

Pour moi il doit quand même avoir une certaine attirance pour toi au vu de ce qu'il te fait quand vous êtes à deux (en général un homme n'est pas trop tactile avec quelqu'un qu'il n'apprécie pas) ou au vu de vos comportements sur les réseaux sociaux. Le fait qu'il cherche a t'éviter au lycée est peu être du au fait qu'il ne veut pas parraître "étrange" en ta présence en public ou quelque chose comme ça.

Il y a des gens qui sont gay ou bi mais qui ne veulent pas que ça se sache dans leur environnement du quotidien (j'en fait parti).

Après tu dis être attiré par les filles mais si tu ressens quelque chose pour lui tu es au minimum bi (voire "gay dans le déni" (excusez moi pour l'expression)). Si tu étais 100% hétéro tu ne ressentirai rien pour lui, après ce n'est que mon avis.

Après comme els autres te l'ont dis reste bien dans ta peau c'est le principal et essaye de pas trop faire de choses "étranges" pour éviter de te faire cataloguer :p


0 vote

Merci pour ta réponse.

Il aime pas prendre de photos avec moi tout seul et n'aime pas quand je le touche (pour rigoler) un peu trop en public.

Depuis lundi on dirait qu'il me suit un peu plus et semble plus a l'aise avec moi.

Hier j'étais encore sur son lit allongé, je m'approche et il met sa jambe sur la mienne, sans la bouger jusqu'à qu'on devait aller en pause.

Hier soir chez un pote on était côte a cote chacun sur une chaise. J'ai collé ma jambe sur la sienne, ça lui dérangeait pas, j'ai aussi caressé son bras avec mon doigt quand on avait mes bras croisés, ça lui dérangeait pas non plus a moins qu'il ne faisait pas gaffe car plus tard quand je l'ai refait il a regardé ce que je faisait et c'est poussé.

Après on était sur une table, il y avait d'autres gars en face.

Le truc c'est qu'il parle avec des filles qu'il trouve sur des appli de rencontres.

Et si tout ça n'était rien ?


0 vote

Non je ne pense pas que c'est rien.

C'est même lui qui le fait en premier à te toucher,...

Donc non il n'y a pas rien. Mais en effet, il se peut qu'il n'y ait pas assez pour commencer une relation ou même en parler haut et fort.

Pour "évaluer" ce qu'il ressent, tu peux juste ne plus rien faire (ne plus lui toucher le bras, etc... voir carrément l'ignorer quand lui le fait) et observer ses réactions. Sera t- il en manque, satisfait,... ?

J'essaye de proposer des trucs que moi même ai déjà essayé et généralement ça a marché. :)

Pour ce qui est des applis de rencontre avec les filles, il peut très bien être attiré par les filles et les mecs en meme temps ou alors il le fait car les autres le font.


0 vote

Il semble se laisser faire quand vous n'êtes qu'à deux et ça ne le dérange pas plus que ça. Par contre une fois que vous êtes en public il fait plus attention. Pour moi c'est simplement qu'il ne veut pas être catalogué comme gay ça ne va pas plus loins


0 vote

Merci pour vos réponses.

Hier soir après une soirée lui étant bourré et en l'aidant à marcher pendant 2h pour aller chez un ami, j'avais son bras autour de mon coup, moi je prend sa main en la lui serrant et lui aussi, tout en donnant des pulsations par moment puis j'ai dormi avec lui et moi étant encore un peu bourré je lui donne des calins, lui tenait la main mais lui dormait, vers la matinée je me colle sur lui, en mettant ma main sur son bras et mes pieds sur ces genoux mais lui en étant reveiller se poussait et il m'a même demander que je me pousse car il était au bord on dirait que ça lui dérangait.

Quand on s'est réveillé plus tard il m'a dit à moi et à l'autre ami que je prenais de la place, que je le collait, qu'il était au bord. Du coup je lui ai dit pourquoi il m'a pas poussé, il me dit si mais que je le recollait encore. (Mais n'a pas parler de détail)

Cette phrase là me donne encore un gros doute négative. Il m'a rien fait pendant la nuit, a part quelques mouvements brusques qu'il me faisait et que je faisait et qu'il continuait, c'est possible qu'il soit timide.

C'est même lui qui le fait en premier à te toucher,...

Oui en effet mais c'était pas grand chose.

Pour "évaluer" ce qu'il ressent, tu peux juste ne plus rien faire (ne plus lui toucher le bras, etc... voir carrément l'ignorer quand lui le fait) et observer ses réactions. Sera t- il en manque, satisfait,... ?

En effet c'est une bonne idée mais il reste que quelques jours avant les vacances.

Si il voulait être avec moi il me suivrait en permanence ou ferait la même chose que je fait.


0 vote

Alors je connais des gens qui sont très tactile et pour qui tout cela est un jeu parmis tant d'autre, peu importe le genre ou le sexe ou encore l'orientation sexuelle de la personne ciblée ;)

C'est aussi une possibilité à prendre en compte (même si elle est déplaisante)


0 vote

Merci pour ta réponse.

En effet malheureusement je crois bien que c'est ça.

Ce soir on était encore chez un ami et lui aussi était là. A un moment de la soirée j'ai dit "pourquoi ma jambe est mouillé ?", je m'essuie sur sa jambe et me dit "tu fait quoi ?" J'ai dit "t'inquiète c'est de l'eau." Il me répond : "Ne me touche pas".

Puis plus tard un autre ami nous dit "ahhhh les amoureux". (Car on dort souvent ensemble) Il répond qu'il est pas "PD" mais que moi si.

Après il reste encore des trucs un peu étrange, nos jambes sont toujours collés la plupart du temps qu'on ont est assi et on est toujours cote a cote en soirée, là il peut être très tactile.

Si il y a rien, que tout ça était une coïncidence alors je ne pourrai pas supporter ça, absolument pas et si je lui raconte tout et que c'est une réponse négative alors je ne pourrai vivre avec ca. Je suis vraiment trop sur lui. La c'est les vacances donc je ne sais pas quoi faire.


0 vote

C'est les vacances là. Avez-vous une idée de ce que je pourrait faire ?

Lui en parler ? Mais de quelle manière ? Lui dire quoi ? Pas envie de le perdre en tant qu'ami non plus.


0 vote

Bah le truc c'est qu'il n'a pas non plus l'air de te rejetter. Donc c'est compliqué à dire. Si tu veux garder au moins son amitié essayes de lui parler de temps en temps comme tu le ferais normalement, en tout cas c'est ce que moi je ferai.


0 vote

Merci pour ta réponse

C'est juste que j'en ai marre de jouer a ce petit jeu. L'année dernière il m'a jamais fait ça.

Je n'arrive pas à ne pas penser a lui et cela m'empêche de vivre normamement.

Après tout ce que je lui ai fait je pense qu'il pense que je sois bi/gay donc ça lui dérange pas plus que ça.

Peut-être même qu'il sait que je l'aime mais là j'en doute.

A chaque fois qu'il est sur une appli de rencontre qui cherche des filles mon corps ce brise.

Pour la première fois, cette semaine des amis nous ont fait des remarques à nous deux genres qu'on était gay quand on est bourré ou quand on est toujours ensemble. Il ne réagit jamais, moi non plus.

Certains m'ont dit que je l'avais embrasser quand j'étais bourré(cela n'est pas vrai malheureusement), j'ai fait genre que j'étais pas au courant. L'ami en question rentre dans le jeu en disant : Oui c'est vrai.

J'ai répondu : Cela ne m'étonnerait pas de moi.

Quand je l'avais embrasser sur la joue la dernière fois (voir post 1) je lui ai demander pourquoi il m'avait fait des caresses l'autre fois dans le lit le matin mais comme j'étais bourré j'en ai aussi parler a quelqu'un d'autre mais qui n'était pas bourré donc quand il nous a posé des questions le lendemain mon ami dit qu'il s'en souvient plus, le truc c'est qu'il dit toujours ça. Il se rapelle des soirées mais pas les trucs que j'ai fait, bizarre.

Hier je lui ai fait la remarque que je me rapelle que je lui avait donner des bisous ce soir là, il me dit en étant surpris: T'as du avoir des hallucinations.

Il y avait un autre ami à côté aussi.


0 vote

Lundi soir je suis sorti avec des amis en ville, lui aussi étaient avec nous.

Le lendemain on allait sur Paris.

J'ai un peu trop bu et j'suis parti pas très loin sans prévenir les autres.

J'étais mal au point et en étant bourré on se contrôle pas, je lui ai envoyer par message que je l'amais.

Quand je l'ai ai retrouver eux étaient énervé, en même temps je suis parti sans prévenir.

J'en ai parler à un des amis pourquoi je suis parti, j'ai dit que j'aimais le gars en question, on parlait de ça, tout en étant bourré. Il me dit qu'il s'en fou de mon orientation et que personne ne dira rien.

Et la ! J'ai parler avec mon ami en question, je lui ai dit que je l'amait, il me dit qu'il sait, que je lui ai envoyé ça. Du coup je lui demande aussi la question, il me dit que oui en amitié, je lui demande "et en amour ?"

Il me répond : Non

Moi : T'es sur ?

Lui : Je suis sur, 100% sur, enfin même 1000% sure.

Il n'était pas bourré.

Puis je lui raconte ce qu'il m'a fait, pas tout mais quelques trucs. Il me dit qu'il était bourré et qu'il ne l'a pas fait intentionnellement. (Sauf qu'il était pas bourré dans tous les cas)

Lui, après court aux autres (On attendait un bus) et dit que je lui cassais les c****s et qu'il allait pêter un câble.

Le lendemain il était complétement ok avec moi. Comme si rien n'était passer, comme si il était ok que je l'amait. 😕

Personne en a parler de lundi soir.

2 jours plus tard on est revenu chez soi donc aujourd'hui. Je lui ai dit par les réseaux sociaux que c'était vrai ce que je lui ai dit lundi soir. C'était compliqué à envoyer ça car c'est la première fois que je lui dit vraiement quelque chose sans être bourré, il me dit rien. Du coup je lui envoi plus tard si je l'embettai, il me répond non. Je lui raconte alors un peu plus.

Devrais-je tout raconter ? J'en sait rien, peut-être qu'il va me prendre pour un fou.

Ca semble me soulager.


0 vote

Oui c'est une bonne idée. Mettre les choses à plat. C'est comme ça qu'on peut rêgler une situation correctement.

Même si il te prend pour un fou ça te fera toujours du bien de pouvoir t'exprimer entièrement, sans barrières. De plus, il a l'air de pouvoir comprendre ce que tu dis.

Après il faut en avoir le courage.

Bonne chance ????


0 vote

Bonjour,

J'ai vécu une situation assez similaire sur le commencement et j'aimerais te donner mon témoignage pour te mettre en garde, l'année dernière, je m'étais rapproché d'un ami comme toi, on était devenu assez tactiles, bien que lui était hétéro. C'était un peu à celui qui oserait être le plus entreprenant, bien que ce jeu a été limité par nos timidités respectives. Après quelques discussions avec lui, il m'explique qu'il pourrait être sexuellement attiré par des hommes mais pas sentimentalement. Un peu de temps passe, nos relations étaient au beau fixe.

Un peu plus tard (quelques jours), pendant un DS je passe aux toilettes, dans lesquel il me rejoint à la sortie du cabinet. À ce moment là, donc pendant le devoir, il me propose une fe***** en me touchant ou travers du pantalon, à l'improviste, je refuse et je me dégage, gêné, l'après-midi, par message, j'essaie de mettre les choses au clair avec lui, il me dit alors que les gestes étranges qu'on avait l'un envers l'autre (quand bien même étaient réciproques ) le dérangeaient et que le geste qu'il avait eu était simplement destiné à établir une gêne entre nous car il était certain que dans la situation j'aurais refusé.

Je me suis vraiment senti mal ensuite et pendant longtemps, je me sentais humilié par cet ami proche qui me perturbait un peu aussi.

Mon histoire ne te sera peut être pas utile à toi en particulier puisque les choses ont l'air de bien se passer pour toi (bien est très relatif car ce n'était évidemment pas ce que tu espérais), mais je la poste pour que des personnes qui liraient ce post en étant dans une situation similaire qui pourrait dégénérer comme ça a été le cas pour moi.

En ce qui te concerne, je te conseille aussi de mettre les choses au clair sans pour autant aller trop dans les détails, sauf s'il ne semble pas gêné par la discussion. Ça te permettra de mieux comprendre la situation, et probablement de tourner la page.

Je te souhaite un bon courage


0 vote

Merci pour vos réponses.

Quand je lui avait demander si je l'embettai il à vu ce message avant celui quand je lui est dit que c'était vrai ce que je lui ai dit lundi soir. (2 réseaux sociaux différents)

Du coup là il me répond plus donc c'est possible qu'il croyait que ce que je disait lundi soir était faux (que j'étais juste bourré)

Du coup je lui en raconte pas plus.

Après quelqu'un m'a dit que je suis aller trop vite avec lui, que j'aurai du attendre plus longtemps, qu'il était peut-être pas prêt. Malheuresement j'étais bourré et si je ne l'était pas je lui n'aurai rien dit.

Il est tactile qu'avec moi car je ne le vois pas faire ça aux autres et ne l'a fait que cette année. L'année dernière il m'a rien fait, peut-être quelques fois mais pas comme ça.

Pour moi c'est très dur, j'arrive pas à l'enlever de ma tête. J'y pense a lui depuis le commencement chaque heure, je n'en peut plus, j'arrive plus à vivre correctement, c'est devenu comme une maladie, je suis aller trop profond.

Faut que j'arrête de lui parler, de le voir ce qui me semble une solution pour moi mais qui ne marchera pas car je le verrai au lycée, en soirée de toute manière.

Le considérer comme un ami normal c'est impossible.

Changer de lycée est impossible.


0 vote

Je vien de lire toute ton histoire et whouah tant de mystère mais avec ce que tu dis je pense 50/50 que sa passe, je m'explique il se peut déjà que comme tu l'as dit que tu soit aller vite ( Je ne sais pas trop ce que c'est d'être amoureux ????) mais avec le fait qu'il est tactile qu'avec toi sa fait un doute.

faudrait donc que tu essaie par exemple de voir ces message ou chercher des preuve, mais je pense que tu peut y arriver en avouant tout ce que tu à dans le coeur.


0 vote

Merci pour ta réponse.

Je vais un peu mieux.

La reprise des cours à commencé et il se tiens à l'écart de moi, ne me parle pas trop et est géné.

Lundi on était dans un magasin avec d'autres ami et on s'est retrouvé nous deux tous seul pour chercher un truc, il s'est retourné et est parti avec les autres du coup un de mes ami qui est au courant à propos de moi et de lui demande à l'autre ami d'aller avec moi, là ça m'avait brisé.

Dans l'internat quand je me suis assi sur son lit un midi et il dit : Dégage de mon lit, t'as des chaises là bas.

Il y a d'autres choses du genre mais trop long à raconter.

Je pense que la meilleure chose à faire c'est de lui dire d'oublier ce que je lui ai dit. Ce n'est pas quelqu'un de facile à parler de ce sujet en plus. Je préfère le garder comme un bon ami.

Je sais qu'il m'apprécie toujours mais là il est très géné.

Si jamais dans un futur il continue à être tactile sur moi comme il était alors je lui dirai qu'il y a un truc qui ne va pas.


0 vote

Je comprend ce que tu ressen, mais ne t'inquiète laisse le venir et puis qui c'est peut être il viendrat avouer c'est sentiment


0 vote

Bon cette histoire à une suite, je ne le pensait pas.

Il est redevenu tactile à une soirée avant les vacances, enfin c'est moi qui a provoquer.

J'ai dormi à côté de lui et un autre ami

Je me suis réveillé à environ 6h45, mais nous sommes tous restés au lit jusqu'à 7h40.

À ce moment-là, je ne pouvais plus dormir car j'étais à coté de lui. J'ai donc décidé de me rapprocher de lui et de rester coller, au moins une partie de mon corps sur le sien, comme mettre ma jambe sur la sienne. Toutes les 10 minutes, son portable sonnait (réveil), il l'éteignait à chaque fois. Puis il s'est déplacé de mon coté et il a posé sa main sur le lit. J'ai donc décidé de poser ma main sur la sienne doucement puis un peu plus chaque minute. Il se gratta la main et la reposa au même endroit.

Plus tard j'avais toujours ma main sur sa main et son réveil à sonné une nouvelle fois,il avait son téléphone dans sa poche, pour l'arrêter il a utilisé son autre main et non celle sur laquelle j'avais ma main. C'était beaucoup plus facile pour lui d'utiliser cette main, mais il ne l'a pas fait. Après qu'il à éteint son réveil, j'ai vraiment mis sa main sur la sienne. Il a également placé sa seconde main à côté de mienne.

Puis il bougea dans l'autre sens.

Alors, j'ai mis ma jambe sur sa jambe, je mettais ma main autour de lui, j'étais très proche de lui, sa tête n'était pas à côté de la mienne, j'étais un peu plus bas puisque un pote à côté de moi prenait beaucoup de place. Cela ne le dérangeait pas et je sais qu'il était réveillé puisque son réveil a encore sonné.

5min avant que nous nous réveillions vraiment, j’avais une de mes jambes sur une de ses jambes et puis il s’est retourné face à moi, il m'a caressé la jambe, alors j’ai fait un peu la même chose puis il l’a refait tout de suite.

Bon je détail peut-être un peu beaucoup.


0 vote

tres interessant,malheureusement je vis la meme situation que toi mais je ne lui ais rien dit


0 vote

La situation est toujours la même et cela dure trop longtemps, je n'arrive pas à arrêter.

Il n'y a pas un jour que je pense pas à lui et dès que je le vois pas après un jour je suis dépressif, là c'est les vacances et sa fait 4 jours que je le voit plus, heuresement que jouer avec lui à distance me permet de me sentir mieux.

Je réagis normalement avec lui comme un ami et non comme un amoureux, surement par peur de sa réaction et timidité.

Je n'ai pas eu vraiment l'occasion d'être vraiement seul avec lui donc rien de nouveau.

A part qu'il était désagréable avec moi par moment, un vendredi soir étant si fatigué je lui ai insulté et parler son comportement désagréable par message, depuis il est mieux.

J'en ai parler à un ami que j'aime cet ami il a très bien pris.

2 semaines plus tard d'après lui il a entendu que 4 camarades de classe ont un doute sur ma sexualité.

D'autre part je remarque que je suis vraiment moins apprécié depuis que cet histoire à débuté. Apparament j'ai changé d'après un ami et que je fait tout pareil comme l'ami que j'aime (Alors que je me rend pas conte).

Du coup cet ami qui m'apprécie plus tellement parle surement de moi aux autres, ce qui fait que je n'était pas invité à une soirée, pas sur que cela soit le cas mais c'est bien possible.


0 vote

On dirait qu'il y aura jamais de fin...

J'essai d'arrêter mais je pense toujours qu'il y a un espoir en lui.

C'est pour cela que j'aimerais l'embrasser, quelque chose que je rêve de faire mais bon j'ai pas trop le courage et il faut qu'il soit seul avec moi, je veut dire sans personne autour qui pourait le gêner, grâce à ça je vais savoir une fois pour tout si il m'aime ou pas.


0 vote

Salut, j'ai lu l'évolution de ton post et je me disais un truc... les seuls moments où vous avez un contact physique ce sont soit vos jambes, soit vos main qui se touchent. Tu as essayer de pousser un peu plus loin le contact pour "le tester"? Genre essayer de coller ta tête à la sienne ou mettre ta tête contre son torse ou son dos?

Aussi j'ai eu quasiment la même histoire avec mon meilleur ami l'année dernière... Qui s'est très mal finie donc je préfère pas en parler ici, mais si tu veux je peux te dire comment ça s'est passé en MP.

J'espère que tu pourras progressé et surtout que cette histoire ne te fera pas trop de mal 😄


0 vote

Salut,

Moi je te conseille simplement d'y aller franco avec lui, dit ce que tu ressent, tout simplement


0 vote

Après c'est mon point de vue mais si il voit que tu hésites pendant des mois, lui abandonnera et la tu auras tout perdu. Alors lance toi et tente, qu'est ce que tu as a perdre. Personnellement je trouve que tu es deja bien parti


0 vote

Citation de CG33000 #294173

Slt, merci pour ton commentaire. Je ne dort avec lui que quand je suis chez un ami et même dès fois je dort pas à coté de lui. J'ai déjà coller ma tête à la sienne mais il dormait, moi le matin quand je me reveille le courage que j'avais la veille et bah je l'ai plus. Jamais eu l'idée de mettre ma tête contre son torse ou son dos. Faire quelque chose devant des amis genre mettre ma tête sur ses épaules est impossible car il me l'enleverai surement car il serait gêner, mes amis ont des doutes sur moi en plus avec lui.

Il a une personnalité ATYPIQUE, je peut même pas la decrire tellement elle est complexe.

Je n'ai pas raconter mais pendant une soirée pendant les vacances j'ai dormi dans le même lit que lui, moi étant bourré j'ai mis ma main autour de lui, j'ai pas pu dormir. Plus tard le matin quand il s'est aperçu il me l'a enlevé, j'ai essayé de la remettre mais il me l'enlevai delicatement, je pense qu'il pensait que je dormait. Puis du coup j'ai mis mes pieds sur les siens et il recule, je decide donc d'appuyer ma tête sur son dos.

Après cette soirée j'ai essayer de l'oublier, de passer à autre chose mais impossible.

Jeudi soir de cette semaine on était au bar, je suis renter à 4h bourré dans l'appart d'un ami, lui était déjà là en train de dormir (bourré lui aussi). Je le rejoins pour dormir. Je me suis coller sur lui, mis la main autour de lui. Etant bourré l'idée de l'embrasser mes venu par la tête et j'ai eu le courage de le faire. Jamais j'ai senti un truc aussi puissant, c'était le bonheur parfait, au deuxième bisou il a bougé et s'est retourné pour genre quelques secondes avant de se retourner vers moi encore, j'en ai fait un autre et a encore un peu bougé puis je me suis endormi. J'en ai aucune idée si il dormait à point fermé ou non.

Le matin j'ouvre mes yeux et je voit sa tête en face de moi à 10cm. Je referme les yeux puis je les reouvre 5min plus tard et là ses yeux étaient ouvert, en train de me fixer en me regardant avec un air étrange, avec la bouche semi-ouverte, sans bouger je m'attendait pas à ça, j'ai flipper et j'ai refermer mes yeux.

Plus tard dans la journée au lycée il était normal, le midi dans l'internat du lycée il se reposait sur son lit, moi j'étais sur le lit d'un ami sur mon téléphone allongé. Il était en face de moi, il avait ses yeux ouvert d'un air pensant et d'un seul coup il a changé son regard de direction vers moi, en me fixant dans les yeux d'un air penseur, dur, fixe, sans bouger. J'alternai mon regard avec mon téléphone et lui ne bougait pas son regard, après 1min il s'est retourner.

Dans l'après-midi à chaque fois quand je le croisait il me filait des regards, je le regardait aussi. C'était pas qu'une fois mais au moins une dizaine de fois. Ca ne durait que quelques secondes mais jamais il m'a aussi tant regarder d'un air étrange.

Sinon il me parlait ok, bon après ont étaient fatigué avec du reste d'alcool de la veille.

Aujourd'hui j'ai fait la visite de la porte ouverte pour l'année prochaine, on était 3. Moi, lui et un ami,.

Il était ok mais pas social du tout avec moi, enfin il me parlait pas trop.

J'en ai aucune idée si il s'est ce que je lui ai fait ou si il a un doute ou si il ne sait pas. Après avec son comportement c'est dur à croire qu'il ne sait rien.

Citation de Cocosmonaute #294183

Slt, merci pour ton commentaire. Je sais pas si tu a lu toute l'histoire mais il y a 4 mois je lui ai avouer que je l'aimais le lendemain après l'avoir dit en étant bourré. Au retour des vacances il y a 4 mois il était gêner pour une semaine, m'ignorait et me parler pas jusqu'à que je lui ai dit de tout oublier à la fin de la semaine.

Ce que j'ai à perdre ? Tout !

Je pense pas pouvoir resister si ça réponse est négative, je me connait et je ferait une grande dépression longue et dure et j'ai peur que ça va trop loin. J'aurai plus le courage de le voir, d'aller en cours, je raterai mon bac.


0 vote

Hum... Ton cas est vraiment pas facile à cerner, j'ai eu une idée (un peu bizarre certes mais...). Est-ce que tu as déjà essayer de devenir super froidet distant avec lui pour rien ou de faire la même chose qu'il te fait (Par exemple retirer sa jambe s'il la remet sur la tienne)? Regarde comment il réagit et fait comme ça pendant quelques temps (1 semaine par exemple).

Il existe des personnes qui n'aiment pas obtenir trop facilement les choses (comme l'amour d'autruit), et qui se lasse d'une personne qu'ils voient comme "gagnée" d'avance. Si c'est son cas, prend un air détaché pour lui montrer que s'il y met pas du sien il obtiendra pas ton affection si facilement.


0 vote

Merci pour ton commentaire.

Elle est pas idiote ton idée.

Oui cela m'a déjà arrivé d'être froid avec lui pour voir sa réaction mais c'était que pour une journée ou deux mais pas plus. Après une semaine c'est long.

Sinon il y a du nouveau :

Mardi de cette semaine J'ai appeler un ami, celui qui fait des soirées d'habitude à son appart durant la semaine, je vais l'apeller Antoine, je lui ai demander si il faisait un truc ou si il voulait aller en ville hier soir, il me dit qu'il était trop fatigué.

Du coup plus tard j'ai appeler celui que j'aime, Je vais l'appeler Alex pour la simplicité, je lui demande si il est chaud pour venir en ville mais il était pas, pas grave ça mais en faite sa s'entendait a sa voix qu'il cachait un truc, quoi j'en sais rien.

Puis j'ai su plus tard qu'il était chez Antoine avec d'autres amis du lycée. Du coup je demande a Alex si il était chez Antoine car j'étais curieux de sa réponse, il me dit non et me sort des excuses bidon, tellement ça me gavait je lui ai poser d'autre question, il avait une réponse à tout jusqu'à qu'il en avait plus et que je l'ai cramer. En gros moi je hais quand on cache quelque chose et qu'on me ment.

Du coup je me suis defouler sur Alex par message, moi essyant de le cramer jusqu'à que j'ai réussi au bout d'une heure, je suis aller trop loin dans la discussion, vraiment trop. Le lendemain quand je vais au lycée un ami vient me voir en colère disant les conneries que j'ai dit a Alex, que Alex était a moitié dépressif et qu'il avait pas le mood de faire la soirée prévue chez Antoine, je me suis à moitié enervé avec lui disant que c'était pas ses affaires. Là ça m'avait fait un choc d'entendre l'état de Alex d'hier soir, entendre ça à 8h et aller en cours avec 3h de théorie et avoir ça en tête ça pique et je déprimait comme malade. J'ai su par la suite que tout le monde qui était chez Antoine est au courant donc Alex leur a dit. Je n'ai pas croiser Alex ce jour là mais j'ai parler a Antoine pour des réponses, Il m'a dit la raison pourquoi et il m'a aussi dit que Alex voulait que je vienne mais ils ont décidé ainsi et de me dire une histoire si je demandait au lieu de dire la vérité pour pas que je me sens mal du refus mais pour moi c'est l'inverse du coup, il m'a aussi dit que Alex était à moitié en dépression.

Lui dépressif je l'ai jamais vu, c'est très rare, même jamais.

Le soir je lui ait écrit un message disant que je m'excuse, que j'étais contrarié que tu m'a menti, que cela m'a enervé, qu'il doit vraiment me compter à ses yeux pour qu'il soit déprimé mardi soir etc...

Jeudi j'avais cours l'après-midi en classe entière, avec lui donc mais je n'ai pas eu le courage d'aller en cours du coup je suis rentrer chez moi, j'étais gêner, embarassé je voulais pas qu'il me voient.

Le vendredi je suis venu en cours, je l'ai vu mais aucune intéraction avec lui. J'avais prévu de lui dire bonjour au moins mais j'ai pas eu le courage.

Il y avait juste une minime intéraction (bon c'est un détail hein)

Nous étions en cours, lui était derrière moi, en faite je n'avais pas le courage de m'asseoir à côté de lui, toujours gêné de ce j'avais fait, alors je suis assis seul devant. Je suis retourné parfois et quand je suis retourner une fois pour regarder quelqu'un il me dit quoi ? et devient tous rouge alors que je lui ai rien demander, je lui répond non rien.

Sinon rien d'autre.


0 vote

Wow, ça me fait mal parce que ton histoire me rappelle beaucoup la mienne sur certains points...

Si tout ce que tes amis t'ont dit est vrai, il voudrait mieux que tu mettes entre parenthèses votre histoire pour son bien (et t'assurer que ce n'est pas lier à toi) et être présent pour lui en tant qu'ami...

Je sais comment ça peut finir une dépression, il a cruellement besoin d'aide et il vaut mieux pas le brusquer "émotionellement". On peut pas prévoir ses réactions ou comment il pourrait interpréter les choses.

En tous cas bonne chance et soit fort surtout !!! Pour toi et pour lui.


0 vote

Je viens de relir ce que j'ai écrit encore et je crois que tu as mal compris, enfin je me suis mal exprimé.

Je ne lui ai pas du tout dit ce que je resentait pour lui.

J'ai su par la suite que tout le monde qui était chez Antoine est au courant donc Alex leur a dit.

Ici je voulais dire que Alex leur a dit de ce que je lui ai dit c'est à dire les propos d'essyant le cramer qu'il était chez Antoine car il me donnait des excuses bidons jusqu'à que j'ai réussi au bout d'une heure mais je suis aller trop loin, genre le moindre détail qui n'avait aucun sens.

Et merci.


0 vote

Salut, ça fait longtemps je me demandais comment ça aller? 😄

Ah okay, mais pour être sûr d'avoir compris t'as dit qu'il (Alex) voulait que tu sois présent à la soirée ou pas du tout?


0 vote

Apparament oui d'après ce que m'a dit Antoine.

En tous cas c'est vieux ça et tout est rentré dans l'ordre.

Pour ce qui est de Alex je lui ai dit plusieurs fois par message que je voulais lui dire quelque chose mais je le disait jamais. Un soir vers 1h du matin durant les vacances de paques je lui ai parler par message de la peine que j'ai, ce que je ressens comme douleur et j'avais bu tout seul ce soir là et je suis rentré dans un délire avec la mort disant que la mort était facile, que j'étais rien etc... Mais je lui ai rien dit, ce que je ressens envers lui. Il est resté réveiller jusqu'a 4h du pour me supplier de lui dire mon problème mais j'arrivais pas. J'étais surpris à quel point il tiens à moi en me disant de pas dire des trucs pareil et me spammait quand je lui répondait pas.

Hier je lui ai dit que je lui dirai ce que je voulait dire mais il me répond que je suis relou et lourd car ça fait plus d'un mois que je lui dit ça.

On m'a dit d'être directe mais je n'ai pas le courage.


0 vote

Je ne sais pas pourquoi mais depuis ce week-end c'est comme si j'ai un dégout, comme si je n'avais plus d'intérêt pour lui. Je ne peux plus me voir avec lui, je ne comprends pas du tout, c'est bizarre. C'est comme si mes sentiments disparaissaient.

Je ne sais pas si c'est parce que je n'ai pas vraiment pensé à lui ce week-end ou quoi.

Maintenant je me demande si je devrais tout lui dire ou pas.

J'espère que je n'ai pas eu le béguin pour lui pendant 8 mois et que cela se fade comme ça, alors cela aurait été qu'une perte de temps !

C'est peut-être que je suis fustré, je ne sais pas, je suis perdu.

Maintenant je me pose la question si je doit tout lui dire tout de même...

J'étais prêt à le faire la semaine dernière mais comme il y a des épreuves pour mes études j'aimerais pas les rater à cause de ça.


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit