Lesbienne, problème petite amie ftm.

Forum du site : AdoTolerant.fr


auteur anonyme

Anonyme
Lesbienne, problème petite amie ftm.

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir, alors voilà je suis lesbienne et en couple depuis presque un an.

Seulement, depuis peu, ma petite amie m'a annoncée qu'elle était transgenre et avait une disphorie de genre, elle veut faire une chirurgie mammaire pour se faire enlever les seins et veut prendre de la testostérone.

J'ai trouvé la personne avec qui je compte faire ma vie, ayant eu un bon nombre de relations foireuses avant elle et maintenant, elle veut devenir un homme.. C'est un cauchemard devenu réel.. Je suis devenue lesbienne au fil du temps, étant tombée amoureuse du corps de la femme. J'ai dit que je ne voulais plus de relations amoureuses avec les hommes et elle veut en devenir un..

Je ne sais plus quoi faire, pour ne pas lui faire de mal, je lui parle comme si c'était un homme mais j'ai beaucoup de mal avec ça et je refuse de finir ma vie avec un homme, surtout en sachant que cet homme était la femme que j'ai toujours cherchée..

Aidez-moi s'il vous plait.. 😞


0

photo de l'auteur Lunatic
Lunatic
Homme de 20 ans
Mulhouse

Tu peux envisager l'amour platonique ?

Sinon, plus sérieusement, pour le coup il faut que vous en parliez le plus tôt possible avant que ça ne te mange et que cela prenne des proportions plus grandes et que les retombées ne soient plus dures


0

auteur anonyme

Anonyme

Citation de Lunatic #282866

Ce serait impossible pour nous deux un amour platonique.

On en a parlé dès le début, mais rien ne s'arrange et c'est le sujet principal de nos prises de têtes.. 😞


0

photo de l'auteur Daraen
Daraen
Homme de 20 ans
Versailles

Bonsoiiiir ~

Bien, étant moi-même FtM et ayant entendu parler d'un cas similaire, en plus de l'avoir vécu, je vais pouvoir développer le sujet, je pense. Attention, roman en approche.

Tout d'abord, je tiens à mettre certaines choses au clair : ton copain NE VEUT PAS DEVENIR un homme, il en EST un. Son physique se rapproche sans doute de celui d'une femelle, mais cela ne doit en rien invalider son identité. Je tiens aussi à préciser qu'il ne devient pas quelqu'un d'autre, mais au contraire, il sera plus lui-même que jamais. Il ne change pas mentalement : il gardera ses goûts et ses habitudes, ses qualités et ses défauts. Les principaux changements seront physiques et sociaux (changement de prénom / pronoms).

Attention, je peux tout à fait comprendre qu'accepter cette annonce et continuer à aimer la personne soit au-dessus de tes forces. Il y a un an, je suis sorti avec un garçon qui me connaissait et m'aimait avant ma transition, mais nous nous sommes mis en couple après mon coming-out. Il savait donc que j'étais un garçon, me genrait globalement bien, mais il nourrissait l'espoir de me faire changer et voulait que j'apprenne à m'aimer en tant que fille, chose tout bonnement impossible. Savoir que son fond d'écran de téléphone était une photo de moi en "fille" me brisait, par exemple. En sachant que j'allais commencer les hormones, nous avons rompu d'un commun accord après quelques mois de relation, et nous sommes restés amis. Je savais qu'il aimait exclusivement les filles et qu'au bout d'un moment, ça bloquerait entre nous, parce qu'il ne se voyait pas avec un homme, malgré l'amour qu'il me portait.

Cependant, l'histoire ne se finit pas nécessairement ainsi. J'avais une prof d'histoire en terminale : elle a deviné ma transidentité et m'a raconté l'expérience d'un membre de sa famille. Sa soeur est lesbienne et en couple avec un homme trans. Elle le fréquentait déjà avant qu'il ne lui annonce être un garçon dans un corps féminin. Il a transitionné et ils sont toujours ensemble. De ce que je sais, ça n'a pas été facile pour elle, pour eux, mais leur couple a bravé cela, et ils s'aiment toujours autant. :D

En bref, cela dépend de toi, de ton ressenti. Si tu sais qu'être en couple avec un homme est impossible pour toi, votre relation fonce sûrement dans un mur et il serait peut-être mieux de se séparer pour éviter une rupture encore plus douloureuse. Tu ne pourras pas le "forcer" à être une fille, tout comme il ne pourra pas prétendre l'être juste pour te garder, ça serait vain et destructeur... ou alors ça tiendrait pour un temps avant de vite devenir intenable. Enfin, s'il y a la moindre chance pour que votre couple puisse surmonter ce changement, si tu te sens prête à l'aimer au-delà du genre, à l'accepter pour ce qu'il est au fond de lui et à accepter que son corps se masculinise à terme, alors donnez-vous une chance. Essayez.

Je ne peux qu'imaginer ton choc et ta douleur, tu dois te sentir déchirée. Je suis désolé si le début de mon message a pu te paraître très sec, à la limite de l'intransigeance, mais je voulais imposer la vérité. En aucun cas je ne te juge, vraiment, je sais pertinemment que ta situation est compliquée et extrêmement difficile à vivre pour les deux partis. On peut se retrouver à prendre une décision à contre-coeur. En tout cas, je te remercie de genrer correctement ton copain. Tu fais preuve de respect même si tu vis mal la situation. Vraiment, merci pour lui.

Si jamais je ne t'ai pas fait trop mauvaise impression (clairement, j'ai la sensation d'apparaître comme le Grand Méchant Loup), sache que ma messagerie t'est ouverte.

Beaucoup de courage à toi, essaie de passer une bonne soirée malgré tout. :/


0

auteur anonyme

Anonyme

Citation de Daraen #282876

Merci beaucoup !

Ça fait du bien qu'une personne vienne me faire part de ses témoignages. Je suis désolée pour les " devenir un homme " mais je ne savais pas comment m'exprimer autrement.

Ne voulant pas perdre cette personne qui m'est si chère, je vais essayer de m'y faire même si c'est vraiment difficile pour une lesbienne d'être avec un homme. J'ai bien réussi à lui parler au masculin alors pourquoi pas plus ?

( Je dois t'avouer que savoir qu'une lesbienne a réussi à surmonter ça, m'a redonné espoir pour notre couple. )

On verra dans le futur comment ça se passe. :)


0

photo de l'auteur Daraen
Daraen
Homme de 20 ans
Versailles

Re-bonjour !

Mais de rien, si ça peut aider ! Et ne t'en fais pas, on devient vite maladroit quand on parle transidentité, même quand on est nous-même concerné.e.s ! ;)

Je comprends bien, et je te félicite vraiment pour ton ouverture d'esprit et ta détermination à donner une chance à votre couple parce que y en a, ça serait la rupture sans se poser de question. Cela montre vraiment ton attachement malgré les difficultés, je trouve ça vraiment beau - pas que tu souffres, mais que tu te battes pour quelqu'un qui t'importe, hein. En tout cas, je te souhaite que ça marche.

(Je vais te citer un autre exemple un peu différent : au lycée, je connaissais un gars de vue, et un jour, il est sortie avec une fille lesbienne. J'ignore si leur couple est encore d'actualité, mais aux dernières nouvelles, ça tenait bien ! Je suppose qu'il y a des exceptions : ce n'est pas parce qu'on adore manger... je sais pas, du pain (?) qu'on ne peut pas apprécier autre chose.)

J'aime beaucoup ton optimisme et ta façon de voir les choses. J'espère pour vous que ça mènera quelque part, sincèrement. :]


0

photo de l'auteur Babous38
Babous38
Femme de 23 ans
Lyon

Je ne sais pas si ce sujet est toujours d'actualité, et si tu as envie d'en parler, mais j'ai vécu plus ou moins la même chose. J'ai été pendant deux ans avec une personnes (assignée fille, et se genrant non-binaire).

Notre relation n'a malheureusement pas tenu, mais pour diverses raisons (pas que la transition), et j'essaye tant bien que mal de me remettre de ce que je considère comme une double perte!

Bref, si tu as envie d'échanger, n'hésite pas! Même si je pense que que @Daraen te sera peut être d'une plus grande aide #PositiveAttitude! ;)


0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit