Aide  Suis-je normal ?

Ancien membre  
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Est-ce normal pour un homme , d'aimer un homme ? D'etre attiré par une personne du même sexe que lui , est-ce bien ? Je m'était "axepté" mais il événement qui a eu lieu ce soir me remet encore des doutes et encore des doutes !!! Alors vous , vous en pensez quoi ? Un "gay" ou un "bi" est-il normal ? Fait-il quelque chose de mal pour être rejeté ? Et pourquoi somme nous différent à ce sujet ?
Ancien membre  
Tout dépend du point de vue je dirai. Tout dépend comment tu définis la normalité? Au contraire, demande toi pourquoi cela ne serait pas normal et en quoi être gay/bi peut déranger autrui? Je réponds un peu à côté car pour moi la question ne se pose pas, c'est juste une différence. ^^
Ancien membre  
Nn pour te rassurer nous les homo et bi sommes normaux le fait que nous soyons rejetés n'est pas de notre faute ni celles de personnes d'ailleurs les personnes qui nous rejette doivent être éclairé d'un point de vue scientifique et je suis persuadé qu'il changerons ????????
Ancien membre  
A mes yeux, la normalité n'existe pas. C'est la société qui exige des codes, un "moule" dans lequel il faut rentrer pour "être comme tout le monde". A partir du moment que tu sors de ce foutu moule, tu n'es pas comme tout le monde, et j'en passe. Il faut de tout pour faire un monde. Si l'homosexualité existe depuis l'antiquité, et si entre animaux ça existe aussi, je ne vois pas en quoi c'est "choquant". A mes yeux, il faut accepter chaque personne comme elle est, et tant que la personne est heureuse, tant mieux, bye les jugements. On peut exprimer son point de vue, nous avons le droit de donner notre opinion. Il faut juste que tu saches de toi même c'est quoi la normalité à tes yeux. La société qui exige qu'un homme doit se mettre avec une femme, qu'il faut faire ceci, cela. Ce sont les préjugés et les codes de la société qui font ça... Apprenons à vivre ensemble, dans la paix et l'harmonie, et acceptons que l'amour n'a pas de sexe, ni d'âge ;) ! Je me posais les mêmes quesitons que toi à ton âge, et surtout quand j'ai découvert mon attirance pour les femmes, jusqu'à me demander si j'étais normal et si c'était normal d'aimer une autre femme, alors que je suis quelqu'un qui est très ouverte d'esprit ! (après j'avais 16 ans hein... j'ai changé depuis).
Ancien membre  
Oui mais aux yeux de la société , nous ne sommes pas normal , mais je comprend ce que vous voulez dire
Ancien membre  
C'est la société qui est ainsi, apprenons à faire abstraction de ça, et soyons heureux comme nous sommes. :)
Ancien membre  
Mrc à vous d'avoir prit le temps de répondre à mes questions comme on dit la nuit porte conseil et je sais qu'il me reste encore du travail pour l'axepter pleinement mais déjà si j'arrive à aimé une personne sans avoir honte ou quoi que ce sois d'autre ce serait déjà un grand pas !
Ancien membre  
Disont que si j'en vient à tomber amoureux d'un garçon , j'ai peur d'avoir honte si on sort ensemble dans la rue à cause des gens , les regards des gens et tout ça Je ne sais pas comment je reagirais mais j'ai peur de réagir comme ca. Et mrc pour vos réponses ça m'aide bcp^^
Ancien membre  
Bonsoir, On pourrai posé la question d'une autre façon. Est-ce normal d'être noir, rousse, asiatique etc. Nous sommes nés comme ça. En quoi ce n'est pas normal ? Ce qui n'est pas normal, dans mon sens, c'est d'aller contre sa propre nature.......
Ancien membre  
te te vois avec un homme ou une femme ou les deux tu veux faire l amour avec l un l'autre ou les deux tu fantasme sur un homme une femme ou les deux si tu a les réponses a c'est question tu sera la réponse ensuite assume toi et ne t'occupe pas des autres si c'est mal ou bien car tu sera toujours un peut perdu certain te dirons que c'est bien que c'est normal d autre te dirons que c'est contre nature dégoutant et d' autre ne serons pas répondre alors c est a toi de montre que tu est un homme bon en étend différent si tu l es !
Ancien membre  
Je trouve que l'analogie avec le fait d'être gaucher.e est assez parlante et efficace. On ne choisi pas d'être gaucher et ce n'est ni une tare ni un handicap et pourtant pendant longtemps on a contrarié les gaucher.e.s - en famille, à l'école,... - au prétexte que cela n'était pas conforme, pas sain, néfaste, une diablerie et qu'il fallait forcer les enfants qui avaient cette tendance pour les faire devenir droitier, en tout cas se comporter comme s'il l'était. Par exemple, ma cousine, gauchère contrariée par sa maman, utilisait sa main gauche en cachette de sa mère parce que cela lui allait mieux et était sa vraie nature. Maintenant, il n'y a plus de problème avec ça, droitier.e, gaucher.e, peut importe, cela ne fait pas de différence, ou plutôt cette différence laisse indifférent. L'homosexualité, c'est finalement quasiment la même chose, mais comme ça touche à la sexualité, il y a plus de résistance dans la société pour accepter cette différence comme indifférente. Mais les choses avancent dans le bon sens et nous évoluons globalement dans un monde plus enclin à laisser cette différence s'exprimer sans la combattre, même si c'est un travail de tous les jours que de l'assumer et de la vivre comme une normalité parmi d'autres. Bref, tout ça pour dire que j'espère qu'en plus d'être attiré par les garçons, tu ne te branles pas de la main gauche !!!
Ancien membre  
Adri83, quel que soit le sujet, l’opinion de quelqu’un peut évoluer radicalement dans une vie, donc il faut relativiser ses propos et ne pas leur accorder trop d’importance. Si quelqu’un dans une soirée te fait comprendre qu’être homo, ce n’est pas bien, met lui mentalement un gros nez rouge, puis imagine le venir le lendemain te dire avec une perruque frisée ridicule qu’en fait, c’est génial. Refais ça plusieurs fois dans les deux sens et vois quel effet ça a sur ton humeur :) Tu peux lui mettre aussi une voix de Mickey, ça peut aider :))
Ancien membre  
Je rejoins l'avis des précédents messages, la normalité c'est juste une affaire de culture. À l'argument débile qui consiste à dire que ce n'est pas "normal" par rapport à la procréation, j'ai envie de répondre que l'homme par nature ne fait rien de "normal". Sans rentrer dans les gros concepts, si tu t'intéresses un peu à l'existentialisme de Sartre, il n'y a pas de "nature", d'essence ou de norme humaine qui le définit *a priori*, c'est toi qui choisit de faire ta vie selon ta morale, tes envies, tes doutes et tes rêves. Maintenant, si tu fais abstraction des codes de société, des "on dit" et du poids du regard des autres, et que tu penses au garçon dont t'es amoureux, ressens-tu qu'il y a quelque chose de "mal" ou de "négatif" dans cette affection ? Moi pas, ça vient comme un filtre social qui se rajoute par dessus nos premières sensations, et qui noircit le tableau et surtout, le pire, nous fait porter la culpabilité. De même que les femmes ne devraient pas avoir à penser qu'elles sont coupables lorsqu'elles sont victimes de harcèlement sexuel (parce qu'elles s'habilleraient comme des prostituées ou je ne sais quoi), les homosexuels ne devraient pas penser qu'ils sont cause du rejet et de la méchanceté portés à leur égard. C'est normal que tu ne t'acceptes pas comme ça du jour au lendemain, ça prend du temps, et pas le même pour chacun d'entre nous, mais j'espère que tu trouveras au moins un réconfort dans nos commentaires.
Lindos  
Dans une population homogène la normalité c'est en gros la courbe de Gauss : il y a beaucoup de gens dans la moyenne et moins de gens qui s'en écartent. Cela résulte des équilibres chimio-biologiques et organisationnels habituels des organismes vivants. L'homosexualité qui a toujours existé et fait partie de la sexualité humaine est donc "normale". Les hétéros fabriquent des gays avec la régularité d'un métronome... C'est une orientation préférentielle. Sa visibilité, son acceptabilité et sa pratique peuvent varier en déplaçant la moyenne de la courbe, et dans une moindre mesure en contraignant ses extrêmes, mais elle est impossible à supprimer. Avec des conséquences parfois droles mais aussi parfois dramatiques. Ce sont dans les sociétés les plus machos que l'homosexualité est la plus pratiqué, parce qu'elle déborde très largement l'orientation préférentiellement gay, le sexe opposé étant difficilement accessible. Ce sont bien souvent aussi ces sociétés qui font le plus la chasse à l'homosexualité que leur organisation a favorisé. Tout est équilibre. Donc je te rassure, elle est naturelle et normale. Après on peut discuter de l'homophobie.
Ancien membre  
Déjà c'est quoi être normal ? C'est être dans des cases que certaines personnes ont crées ? Alors là je suis complétement anormal alors, jamais accepté d'être en case alors vie ta vie et t'occupe pas des autres.
Ancien membre  
Mrc à vous tous ! Je comprend ce que vous voulez me dire. Pour la pudeur oui ça je suis très pudique , mais si je sort avec un homme ce sera peut être pire après oui si il m'aime vraiment ça ne le dérangera pas. Si je parle de normalité c'est que pour mes parents un homme qui aime un homme est une personne qu'il faut faire disparaitre car il peut insiter les autres a faire de même ! Je sais que c'est dur ce qu'ils disent ( plus mon beau père , si nn ma mère et mon père sont plus tolérant ) mais ils ne savent pas encore ce que je suis alors voilà c'est ça le problème , Pourquoi je ne suis pas hétéro ? Je suis bisexuel mais plus gay que hétéro enfin c'est mon ressenti !!!
Ancien membre   - Modification par AlexCheshire le 12/11/2017 - 14:01:29
Je ne vais pas répéter ce que beaucoup d'autres ont déjà dis précédemment, mais je peux te conseiller une vidéo qui est intéressante et qui traite de ce sujet de l'homosexualité et de l'idée reçue de "l'homosexualité contre-nature", ce qui peut compléter des arguments déjà avancés dans la discussion. Tu l'as peut-être déjà vue, elle a fait un buzz il y a quelques mois, mais si ce n'est pas le cas, je te la conseille vivement 🙂 https://www.youtube.com/watch?v=Ad5Lxf_kKRU Et c'est un bon support pour informer les plus suspicieux et réticents, car il y aura toujours un débat ouvert à ce sujet, il faut aussi savoir être patient avec ces personnes-là (ou les laisser ruminer dans leur coin, chacun sa façon d'aborder la chose 😉 ) EDIT : Il a également complété sa vidéo suite à des questions qui ont été posées au post de cette première vidéo, si tu veux compléter ces informations : https://www.youtube.com/watch?v=nWxhqsa_aL0 Car oui il ne traite pas le sujet de la bisexualité ou autre orientation sexuel dans la première, et elle est toute aussi intéressante !
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 12/11/2017 - 15:02:01
Antonioo a raison. A chacun ses stratégies pour faire face aux réactions de toutes ces personnes (souvent ignorantes). Par exemple, on peut se dire : Être normal ou anormal, c’est relatif. Nous avons la chance dans ce pays que les lois nous protègent et nous pouvons même nous marier et adopter des enfants. N’est-ce pas aussi ça la normalité ? Ou même un droit à la différence reconnu ? Donc, le reste, c’est de la gestion au quotidien de préjugés de personnes, plus ou moins proches, qui n’ont pas appris à ne pas se prendre la tête (il suffit souvent d’observer leur vie et leur humeur). On peut faire appel à la Science, à l’éthique, etc. pour justifier notre droit à être normal ou anormal, mais au bout du compte, c’est autant de temps perdu à vivre une vie qui nous plaît. Nous n’allons tout de même pas la passer à justifier notre existence ? Les explications de la science peuvent aider à détourner l’attention des gens de leur intolérance assez longtemps, afin que nous en profitions pour vivre notre vie, sans être emmerdés par leurs jugements. Cette idée de leur mettre entre les pattes des bouquins et vidéos positifs déjà toutes prêtes sur l’homosexualité est bonne, car ça les occupe. Nous pouvons aussi le reste du temps ne côtoyer qu’un cercle d’ami.e.s sûrs, dont nous savons qu’ils ne nous jugeront pas. Si on doit attendre que la lumière se fasse à tous les étages dans la tête de certaines personnes, on a pas fini. Voilà un exemple parmi d’autres de raisonnement adaptatif. A chacun de trouver le sien :)
Ancien membre  
Je vais te rassurer en un seul mot : C' EST NATUREL !! Des scientifiques on prouvé que l'homosexualité est totalement naturel. IL y a youtubeur qui.s'appelle Birdman je crois et il t'expliquera bien tout ça Et puis n'oublie pas que les animaux aussi ont des comportements homo tu savais que dans une banquise il ont vu deux panguin mal qui ont adopté un bébé si c'est pas mignon ça Et puis c'est pas étonnant que tu te pose la question la société nous envoie des images heterosexiste , dans les jouets , media ectc.. Mais il faut pas.se faire laver le cerveau et écoutez notre coeur tu ne vis.pas pour les autres mais.pour toi le principal c'est TON bonheur le reste blc 😘 J'espère que je t'ai aidé à voir.plus claire ^_^
Ancien membre  
quand tu débouches une bouteille l'important n'est pas le liquide qu'elle contient mais l'histoire qu'elle raconte!la normalité est la marque déposée sur la bouteille,elle nous coûte beaucoup d'ambition,un peu de dignité et tout l'enfer pavé de nos bonnes intentions!!!son avantage c'est de penser pour nous souvent en quête d'un sens qu'on juge bon,mais nous rappelle rarement qu'elle est faite pour être remise en question,le luxe est d'y avoir pensé un jour pour accéder au privilège d'agir en conséquence tous les autres!!!!! on dit trop souvent que c'est normal,mais pas assez que c'est lucide!!! il suffit de te dire au sujet de l'homosexualité que tu débouches un Cahors,que tu connais le viticulteur qui bossait dans la pub et qui vivait dans un loft de 300 mètres carrés à Paris sur les faubourgs,qu'il prenait quotidiennement de la coke et se réveillait chaque matin avec une nana différente dans son plumard,qu'un jour il en a eu marre qu'il a tout plaqué pour reprendre le vignoble de son grand-pater et en renouant avec la terre de ses aïeux il a retrouvé ses racines et que DEEEPUIS! C'est un AUTRE hommmmmmme,PLUS serein,posé,heureux et que tout ça se ressent dans son vin!!!!!! ton homosexualité est ton vignoble,assure les vendanges et les avocats du troupeau te serviront plus que de négociants en vin
Ancien membre  
Mrc à tous vous êtes géniaux ????????
Ancien membre  
🙂
Ancien membre  
🙂
Ancien membre  
Y'a pas de soucis 😘
Ancien membre  
Je pense que vue que l'homosexualité est naturelle et normale car elle existe dans tout le règne animale notamment chez les manchots (où il y arrive que deux mâles couvrent ensemble un œuf abandonné) il n'y a qu'une seule espèce sur cette terre qui se pose des questions sur ce sujet (je vous laisse deviner laquelle 😂 ). On peut donc en conclure que ce qui est contre nature n'est pas l'homosexualité mais l'homophobie!
Ancien membre  
Au delà du fait que ça existe dans la nature, que ça pourrait être fait exprès pour réguler la population, que si elle existe c'est bien qu'elle est naturelle (et pourtant plein de trucs naturels et pas très cool existent aussi, le "naturel" est-il toujours un gage de "bonne" chose ?)... et si elle n'avait existé chez aucune autre espèce, si ça n'était pas fait exprès pour réguler les choses, si c'était prouvé que c'était acquis et non inné, ou encore si ça avait été un choix (tout ça dans un monde parallèle, j'entends), aurait-on besoin de chercher encore ailleurs une autorisation de pouvoir exister ? Si j'te fais goûter à l'aveugle deux plats, que tu te fais ton avis sur ton plat préféré, puis qu'ensuite je te révèle celui qui est labellisé "normal" (pas "meilleur" ou "mieux pour la santé", juste "normal", un mot jeté comme ça qui t'avance à pas grand chose), est-ce que ça va changer ton avis sur l’assiette que tu as préféré ? A la limite tu te demandera sur quel critère, ou combien de personne ont passé ce test avant toi pour que l'un des deux plats soit labellisé "normal" (encore faut-il valider qu'il s'agirait bien d'une question de nombre), ou encore si c'est juste un avis arbitraire donné par le cuisinier parce qu'il a toujours préféré le sel au poivre... voilà voilà, pour donner une idée de l'inutilité que je trouve à ce mot ^^
Ancien membre  
Pour l'exemple des manchot 🐧 ( c'est des annimaux qui n'on pas d'esprit critique du moin ce n'est pas prouvé qu'ils en non un pour le moment ) même si ça aide à voir les choses d'unr autre façon. Pour le plat la oui c'est aussi intéressant puisque cela parle de la normalité. Mais quand vous vivez dans un endroit où les gays se font frapper , critiqués toute la journée , vous vous posait aussi des questions sur la "normalité"nn
Lindos   - Modification par Lindos le 15/11/2017 - 10:13:05
Adri83, « Si je parle de normalité c'est que pour mes parents un homme qui aime un homme est une personne qu'il faut faire disparaitre car il peut insiter les autres a faire de même ! » C’est un vieil argument éculé qui montre la méconnaissance parentale de l’homosexualité : l’idée serait qu’elle est un choix et que de la rendre visible inciterait les plus jeunes à suivre ce (mauvais) exemple. La réalité est tout autre, mais peut-être aussi difficile à avaler par les parents : la liberté d’être visible tel que l’on est, donne aux autres des idées de visibilité tels qu’ils sont. C’est d’ailleurs l’objectif d’un site tel que Beto… Après on peut débattre de la normalité de la liberté de visibilité des individus tels qu’ils sont, autrement dit de la liberté d’exister, dans une démocratie libérale qui se gargarise de ces mots tous les jours.
Ancien membre  
on ne sait plus trop quoi dire après tout ce qui a été écrit mais bon ACCEPTES TOI comme tu es l'important est de se sentir bien avec soi même tout le reste ira avec
Ancien membre  
Être gay, c'est normal rassure-toi. Il y a toujours eu des gays et il y en a toujours, sauf que la société veut que ça ne sois pas normal, alors que si. Regarde cette vidéo pour mieux comprendre :
https://www.youtube.com/watch?v=https://www.youtube.com/watch?v=Ad5Lxf_kKRU


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.