Comment "aborder" quelqu'un dans la rue?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour Kihsem

Ton environnement peux servir à ton avantage.
Je m'explique :
Tu es dans un bus ou un métro, une personne assise refuse de laisser sa place à une personne âgée.
Tu peux saisir cette occasion pour te tourner légèrement vers la personne qui t’intéresse et dire :
- (Soupir)... il y a vraiment des gens qui n'ont aucun respect des anciens...
Avec un petit sourire de préférence.
A partir de là, vois si la personne te renvoies un sourire et elle parait ouverte à une conversation.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 28 ans
Paris

18 remerciements
Je pense que la meilleure des méthodes, c'est de ne pas se focaliser sur ça. Laisse venir les opportunités. C'est la qualité et non la quantité qui importe. Pour peu que tu te montres ouvert à ce qui se passe autour de toi, que tu te fasses confiance, tu feras les bonnes rencontres au moment venu.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y a peu je me faisais la réflexion. Comment rencontrer de nouvelles personnes dans la rue ?
Est-ce qu'on peut rencontrer en étant en mouvement, en déplacement, en marchant ? Compliqué.. Je me faisais la réflexion en pensant aux carrosses. Avant il y avait la possibilité de s’arrêter en chemin et de communiquer. En voiture, c'est devenu impossible, la technologie, le monde d'aujourd'hui tend à accélérer notre marche. On a difficilement l'occasion de rencontrer quelqu'un en voiture sur la route par exemple, excepté le stop.
Pour rencontrer aujourd'hui il faut s’arrêter, se stopper et se poser.
Comment rencontrer, percer la bulle de l'autre dans son arrêt ?

Il faut lui faire comprendre sa bienveillance tout d'abord. Le monde est un lieu hostile où regards méchants et comportements antisociales se perpétues. Je pense que la personne que tu as en face de toi si elle voit que tu est bienveillant, il y a peu de chance quelle refuse un petit échange avec toi. Juste pour se rassurer qu'on ne vit pas QUE dans un monde où les gens semblent repousser l'autre.

Le bus, le métro, un banc dans la rue. Les écouteurs dans les oreilles, plus compliqués. Essaie de te diriger vers quelqu'un qui semble ouvert comme dit plus haut, un écouteur max, avec un regard assez ouvert vers les autres. Un croisement de regard, un sourire (peut-être), un "salut", une question ou bien un constat ( Il fait gris aujourd'hui, sinon j'aime bien ton t-shirt, il est vraiment cool. Tu l'as acheté où ? Je trouve qu'il te va trop bien. Bon, c'est vrai, tu es mignon naturellement, enfin moi, je te trouve mignon. Tu t’appelles comment ? Moi c'est Joris. C'est pas Hispanique comme prénom ? Je passe les partiels jeudi et etc )

C'est qu'une piste, sinon bonne exploration à toi, de ta créativité, de ta personnalité. Le quotidien est parfait pour te découvrir et faire de chaque jour un jour différent d'hier 🤗

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 46 ans
Lyon

105 remerciements
Bonjour Kihsem (quel joli prénom),

Comme suggéré plus haut, les deux ingrédients principaux d’une rencontre de qualité, c’est la patience et la confiance en soi.

Les occasions de rencontre dans la rue, dans le métro, le tramway, le bus et à leurs arrêts, à la bibli, etc. existent bel et bien, si on est assez patient. Je l’ai constaté de nombreuses fois dans ma vie. Mon premier « copain », je l’ai rencontré à la bibliothèque, mais c’est lui qui a osé m’aborder. Pour les saisir, il faut être capable de savoir quoi dire, mais comme écrivent Artceltique et Spowrun, base toi sur un élément factuel pour démarrer la conversation.

En général, tout démarre dans les échanges de regard. On sent assez rapidement si la personne est réceptive, neutre ou au contraire hostile à un échange verbal ou plus. Il ne faut pas insister et être capable de légèreté, le cas échéant, pour désamorcer certaines situations.

Bonnes expériences !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
tu ne réfléchis pas et tu y vas au talent... des fois ça marche 😉 et il faut y aller en mode décontracté comme si c t un cap ou pas cap

photo de l'auteur Insociable
Insociable
Femme de 19 ans
Lyon
Bonjour,
Pour ma part, j'utilise une technique plutôt simple quand je veux aborder quelqu'un. Etant donné que je suis une fumeuse, je demande du feu lorsque je vois que la personne fume aussi. C'est assez efficace, en général, la conversation vient naturellement par la suite. Lorsque la personne n'a pas l'air de fumer, j'demande où j'pourrais trouver un endroit qui est un peu loin de là où j'me trouve mais pas trop non plus. Ca m'est déjà arrivé qu'on m'accompagne dans une supérette alors que j'avais 2 centimes sur moi aha. C'est juste des techniques d'approche, à toi d'improviser pour qu'une conversation s'installe. Tu peux poursuivre en lançant une petite reflexion sur le temps (oui oui, cette technique marche réellement) ou en lachant une petite vanne qui va faire rire la personne et la mettre à l'aise par la même occasion. Evidemment, parfois, tu tomberas sur des personnes très froides mais bon, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Les gays expérimentés ont un regard qui ne trompe pas, c'est un peu comme la salve furtive d'écholocalisation d'un dauphin. Tu ajustes ta réponse en fonction de ta bonne ou mauvaise surprise, ta disponibilité d'esprit, ton humeur, etc. En trois secondes tout est plié, et généralement sans suite car c'est de la localisation de routine.

Le hic pour toi, c'est que les gays expérimentés n'ont PLUS ton âge ^^

photo de l'auteur Michel91230
Michel91230
Homme de 50 ans
Paris
Citation de Kihsem
Salut, j avais une petite question et je suis sûre que je ne suis pas le seul à me la poser: Comment aborder quelqu un dans la rue?
Je pose cette question car dans le bus, le métro,....
je croise des personnes plutôt mignonne on va dire avec qui j aimerais parler mais je ne sais pas du tou comment m y prendre
Merci d avance de prendre le temps répondre et même de lire ma question


Il faut parler avec les gens naturellement et apres on voit si la personne veut contineur la discussion ou pas. Ne pas commencer à dire tout d e suite vous etes tres jolies etc car cela peut faire peur ou c est vulgaire aussi
L'autre jour j'ai parle avec une JF dan s un elibraiire à Pairs on a bavardé quelque s minutes et après j ai bien vu que cela ne servait à rien de continuer. A vrai dire je n 'aborde pas les gens dan s la rue ou alors juste pour des question sutiles ou autres etc etc

photo de l'auteur hortentia
Hortentia
Femme de 20 ans
lyon
Salut!

alors je ne suis pas experte en la matière, mais je pense que ça passe d'abord et avant tout par le regard... C'est en regardant une personne dans les yeux, et en lui souriant, que tu verras si elle est ouverte a la conversation et amène, ou non.
Ensuite, moi ce que je fais souvent, c'est que je me mets a la place d'une personne que l'on aborde dans la rue. Si l'on m'abordait directement en me disant "tu es belle", même si c'est un compliment, ça m'effraierais surement un peu (on a trop l'habitude des rentre dedans habituels...). Mais si on engageait la conversation sur n'importe quel sujet pendant quelques minutes, puis que plus tard par exemple, on me proposait un café, je serais déjà plus encline a dire oui! Essaie d'imaginer comment toi tu réagirais, ce qu'il faudrait que l'on te dise pour que tu sois intéressé et que tu te sentes en sécurité! en tout cas bonne chance!

photo de l'auteur Jade18
Jade18
Femme de 20 ans
nantes
Salut,
Alors moi je suis plutôt anti-drague dans la rue, pour cause que ça en devient insupportable (pour moi c'est intempestif, et loin d'être agréable).
Mais en lisant les autres messages, cela m'a rappelé quelques bons souvenirs, comme un gars à côté duquel je m'étais assise dans le bus, et qui m'a tendu un écouteur, on a écouté sa musique côte à côte sans rien se dire, et quand je suis partie on s'est dit au revoir la banane tous les deux et en se remerciant!
L'idéal est de vouloir communiquer avec quelqu'un mais sans vouloir quelque chose d'elle, c'est ce qui fait du bien et qui donne la confiance à l'autre.
Un conseil pour ne pas faire partie des gars chiants: pas de compliments physique (laisse entendre un intérêt charnel), pas suivre les personnes, pas les couper si ils lisent, écoutent de la musique, ou se ferme d'une quelconque façon très marquée, il faut penser que cette personne peut-être n'est pas du tout dans cet état d'esprit et ne pas prendre personnellement le refus. L'essentiel est d'être avenant envers cette personne et respectueuse.
Voilà sur ce bonne journée! :)

photo de l'auteur Michel91230
Michel91230
Homme de 50 ans
Paris
Citation de Hortentia
Salut!

alors je ne suis pas experte en la matière, mais je pense que ça passe d abord et avant tout par le regard... C est en regardant une personne dans les yeux, et en lui souriant, que tu verras si elle est ouverte a la conversation et amène, ou non.
Ensuite, moi ce que je fais souvent, c est que je me mets a la place d une personne que l on aborde dans la rue. Si l on m abordait directement en me disant tu es belle , même si c est un compliment, ça m effraierais surement un peu (on a trop l habitude des rentre dedans habituels...). Mais si on engageait la conversation sur n importe quel sujet pendant quelques minutes, puis que plus tard par exemple, on me proposait un café, je serais déjà plus encline a dire oui! Essaie d imaginer comment toi tu réagirais, ce qu il faudrait que l on te dise pour que tu sois intéressé et que tu te sentes en sécurité! en tout cas bonne chance!



photo de l'auteur Michel91230
Michel91230
Homme de 50 ans
Paris
Bjr oui vous avez raison Hortenita on dirat qu'on dit la meme chose au demurant à l 'occasion on peut peut etre communiquer ici enfin si vous etes d'accord michel

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir 😄
Pour ma part je pense qu'on ne peut pas aborder quelqu'un en lâchant une vieille blague, ça pourrait mettre la personne mal à l'aise. Il faut s'intéresser à ce que la personne veut et ne pas être lourd !
Généralement tout passe par le regard, donc si tu penses que la personne a l'air gentille, qu'elle a sans doute envie de parler, lance-toi ! Parle de la pluie, du beau temps, de ce qui ce passe dans le monde en ce moment, de n'importe quoi, du moment que la personne accepte de te parler.
Mais si tu sens que ta présence la gêne ou qu'elle ne veut pas te parler, ne force pas !

photo de l'auteur kihsem
Kihsem
Homme de 18 ans
Colombes
Salut, j'avais une petite question et je suis sûre que je ne suis pas le seul à me la poser: Comment aborder quelqu'un dans la rue?
Je pose cette question car dans le bus, le métro,....
je croise des personnes plutôt mignonne on va dire avec qui j'aimerais parler mais je ne sais pas du tou comment m'y prendre
Merci d'avance de prendre le temps répondre et même de lire ma question

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit