N'existe-t-il aucun gay masculin, ni viril ?


Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Bien le bonjour, ou le bonsoir à tous,

Ma question peut sembler, je me doute, pour beaucoup, comme étant superficielle et dénuée de sens. Seulement voilà, je fais des rencontres, j'observe partout où je me trouve... et... je n'aperçois pas de gay masculin ou viril. Qu'est ce que cela veut dire "masculin", "viril" ? Sans doute rien, mais je le sens chez les hommes hétéros, sans doute est-ce lié au fait d'aimer les femmes.
"Ils sont masculins au point que tu ne les identifie pas en tant que gays" me direz vous. Ces mêmes hommes seraient cachés en somme. Oui, mais dans ce cas où les trouver ?
C'est problématique pour moi car ce genre d'homme est l'unique avec qui je peux débloquer mes sentiments. J'ai l'impression que c'est le seul critère qui produit mon attirance sexuelle pour un mec.

Auriez-vous des conseils ? Des lieus de rencontre ? Des petits développeurs de "radar" ? Avez-vous déjà été face à cette situation, en tant que gay plus ou moins efféminé; ou seulement attiré par ce type d'homme ?

Je vous remercie par avance, des réponses que vous pourrez me donner.
Bisous quand même
Auteur : simonydidi
Simonydidi - 20 ans
De Lagny Sur Marne
  il y a 5 mois


Peut être après recherches tu des modèles de virilité qu'on atteint qu'en collant parfaitement aux critères machistes de notre société?
Je peux comprendre je suis plus ou moins comme ça aussi.

Moi je fais assez viril mais voilà je suis pas musclé et je suis pas non plus un archétype dans le sens rouler des mécaniques en marchant et avoir un comportement macho haha
C'est vrai que c'est sexy mais il vaut mieux travailler sur ta vision des choses!

Je suis assez viril (enfin on me le dit) et attiré par les mecs virils, pour ce que je vois j'ai pas tant de problèmes que ça à en trouver haha, tout ce que je peux te dire c'est que peut être que tu es un peu jeune (sans vouloir te froisser) jusqu'à relativement récemment je n'arrivais à focus mes sentiments que sur des types précis d'hommes, avec le temps j'ai appris à développer mes critères et ma perception des choses, c'est fréquent quant on est jeune de se prendre à rêver du mec idéal et c'est normal de n'être attiré que par lui.

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Merci de ta réponse Simonydidi.
Non je ne veux pas d'un mec macho, ou même dominant, juste masculin !
Bien sûr que c'est sexy comme tu le dis, mais ma vision des choses est, je le reconnais, peut être à travailler, mais en attendant, mon attirance sexuelle me dit quelque chose.

Ce n'est pas l'archétype du viril que je souhaite, juste un mec masculin, point.
Donc comme tu le suggères, les mecs masculins ne seraient attirés que par le même genre d'hommes ?

Oui je suis sûrement un peu inexpérimenté et que j'ai besoin de m'ouvrir l'attirance. Je n'y avais pas pensé.
Je voudrais que tu me dises quelles ont été les grandes lignes, dans ton ouverture, ta perception et tes critères ? C'est vrai que ça m'intrigue beaucoup.
Auteur : Thornful
Thornful - 19 ans
De Lyon 3
  il y a 5 mois


J'ai ma petite théorie.

On peut considérer l'homosexualité comme une résultante Freudienne si l'on remarque que la plupart d'entre nous avons eu des problèmes avec "Papa".

Nous cherchons un modèle masculin, viril, pour combler un manque paternel ? C'est ce que penserait Freud.

Néanmoins, comme nous sommes plusieurs à passer par ce schéma de manque paternel, nous cherchons tous un modèle viril en ayant nous-même une façade plus féminine dûe à la (trop grande?) présence d'un modèle féminin dans notre éducation. D'où notre impression de ne pas trouver ce gars viril, et de tomber que sur des mecs trop féminins, alors que nous même n'aurions pas assez de virilité pour nous satisfaire. Cela explique la tendance à tomber amoureux des hétéros, d'un côté.

Parfois on trouve des gays virils, soit c'est une façade presque naturelle, soit c'est peut-être un schéma inverse avec rattachement unilatéral au modèle masculin. D'où le fait qu'on puisse trouver des homos virils, très très prisés, n'est-ce pas ?

Si tu n'apprécies pas le référentiel Freudien, je n'ai pas d'autre explications si ce n'est le manque de testostérone infusé dont nous souffrons lors de notre conception. Ce qui explique qu'on soit tous plus féminin, et cherchions à combler la testostérone qui nous manque. (Si on reste à Freud, on cherche en réalité à voler cette testostérone à travers l'attraction à l'Homme.)

Ce n'est pas une vérité à laquelle je force quiconque à adhérer.
Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Alors, là Thornful, je t'abaisse mon chapeau.

Oui effectivement plusieurs amis m'ont déjà parlé de cette théorie, et j'avoue qu'elle me paraît on ne peut plus plausible. Je n'ai absolument rien à dire pour alimenter ton propos, il est complet à mes yeux.

J'ai néanmoins quelques petites questions. Si j'ai bien compris, afin de combler le manque paternel, nous cherchons donc un modèle, un roc qui lui ne s'effondrera pas.
Est-ce que certains arrivent à le combler ? Cela entraîne-t-il une dépendance à l'autre, car intimement lié à l'affect profond ? Peut-on s'épanouir pleinement avec un tel manque à combler ? Une telle attirance à assouvir ?

Merci de ta réponse, elle m'est très utile et m'ouvre
Auteur : simonydidi
Simonydidi - 20 ans
De Lagny Sur Marne
  il y a 5 mois


Thornful, personnellement je pense qu'il peut y avoir plusieurs cause à l'homosexualité, mais tous les gay ne sont pas féminins et puis d'ailleurs je crois que l'homosexualité est due à une trop grande quantité de testostérone au contraire, bon c'est pas le sujet hein XD!

corentin, je dirais que au début, j'avais un idéal de mec j'étais persuadé que ça se résumait à ça et que c'était simple, j'ai rencontré ce mec, ça a ps marché mais on est maintenant amis et avoir appris à le découvrir sous différentes facettes a fait que j'ai vu qu'il n'était pas si viril, ou plutôt qu'il l'était mais que ça ne se résumait pas à ça, c'est assez compliqué mais pour résumer j'ai pu apprendre à le voir comme un être humain comme moi, comme les êtres humain exactement pareil que nous somme lorsque nous venons au monde, j'ai pu alors voir en lui ce que je voyais quand je regardais en moi, plus besoin de voir la virilité ou ce genre de choses (je sais c'est assez compliqué) et après j'ai pu appliquer ça à tous les hommes.

APRES, toujours est il qu'un mec hyper efféminé ne m'attire pas mais je suis plus souple, en fait ce qui t'attire c'est ce que la virilité renvoie aussi : la protection, la chaleur, la force etc..

désolé de ne pas pouvoir être très clair, disons que des fois il faut se faire violence, passer outre nos préjugés lorsqu'on rencontre quelqu'un pour essayer de voir en lui la personne et plus ce qu'il représente à nos yeux.

Mais sache en tout cas que tu es tout à fait en droit d'être attiré par ce genre d'hommes, si c'est ça qui t'attire reste là dessus mais ne te limite pas forcément à ça^^

Il faut savoir que beaucoup de mecs bien virils peuvent aimer les mecs bien virils aussi j'ai remarqué ça.

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : simonydidi
Simonydidi - 20 ans
De Lagny Sur Marne
  il y a 5 mois


Ah et thronful a raison sur un point : l'amour, l'attirance envers quelqu'un c'est en fait possible quand cette personne représente ce qui est pour nous synonyme de protection de bonheur et de chaleur dans notre enfance.

Je vais pas m'étaler sur ma vie privée mais je pense être un cas d'un besoin de combler un manque paternel, ajouté au fait que j'ai toujours été attiré par les mecs qui renvoie ce qui a été pour moi synonyme de protection et de bonheur dans mon enfance : les langues méditerranéennes, la musique orientale (j'ai toujours baigné dedans petit) donc oui je m'auto analyse XD

Mais depuis j'ai réussis à développer mes critères, maturité oblige.

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Simonydidi,
Tu as brisé une barrière en toi et c'est excellent. Maintenant tu es plus ouvert et j'en suis sincèrement heureux.
Là encore, il y a eu évènement déclencheur, la rencontre du mec dont tu as pu voir l'intériorité en profondeur sans mauvais jeu de mots.
Je souhaite à beaucoup de sortir de ce carcan que tu décris, créé à la base par la souffrance et la protection de soi.
Exactement, un mec protecteur, rassurant, fort me fait craquer. Sans doute devrais-je revoir ma réelle définition de ces termes.
Mon destin me dira plus précisément si l'attirance que j'ai développée, est un point sur lequel je devrais m'attarder.
Auteur : Thornful
Thornful - 19 ans
De Lyon 3
  il y a 5 mois


Citation de CorentinGay
Alors, là Thornful, je t abaisse mon chapeau.

Oui effectivement plusieurs amis m ont déjà parlé de cette théorie, et j avoue qu elle me paraît on ne peut plus plausible. Je n ai absolument rien à dire pour alimenter ton propos, il est complet à mes yeux.

J ai néanmoins quelques petites questions. Si j ai bien compris, afin de combler le manque paternel, nous cherchons donc un modèle, un roc qui lui ne s effondrera pas.
Est-ce que certains arrivent à le combler ? Cela entraîne-t-il une dépendance à l autre, car intimement lié à l affect profond ? Peut-on s épanouir pleinement avec un tel manque à combler ? Une telle attirance à assouvir ?

Merci de ta réponse, elle m est très utile et m ouvre


C'est le méchant Thornful qui va te répondre avec ses idées assez pessimistes mais réalistes. Je pense que certains homosexuels œdipiens sont malades. Il recherche un amour névrosé car trop paternel, aimant être dominé dans le couple, dirigé, à l'écoute et effacé. Parfois, ce côté peut-être assouvi uniquement à travers le sexe et tant mieux. Un hétéro établi une différence entre amour maternel/amour sentimental&sexuel. Chez l'homosexuel, j'ai bien peur que la différenciation s'opère moins souvent...

Néanmoins, avec un travail sur soi, je pense qu'on peut s'affranchir de tout. Ou du moins s'en persuader. En effet, je pense que certains sont dépendants dans leur relation et se remettre très mal, mais cela ne concerne pas uniquement les personnes homosexuelles, même si ça leur est plus courant.

Je pense que notre manque paternel peut s'incarner à travers l'art et la fantaisie, donc oui, on peut s'épanouir sans passer par l'incarnation dans la chaire matérielle. La frontière des idées et du sensible peut se mélanger selon mon opinion.

Je parle en ayant lu la bibliographie Freudienne, sans être passé par ses détracteurs.

ps : flemme de relire pour corriger mes fautes. désolé.
Auteur : simonydidi
Simonydidi - 20 ans
De Lagny Sur Marne
  il y a 5 mois


Oui c'est de voir en l'homme que est, l'image qu'il donne n'est qu'une image et qu'en profondeur ce n'est qu'un humain avec ses faiblesses comme nous, ça casse la valeur de cette apparence à nos yeux, nous les humains il nous faut souvent un choc pour intégrer quelque chose^^
Mais ne t'inquiètes pas pour ce genre de chose tu réussira bien à rencontrer quelqu'un, après je pense qu'il faudrait aller dans les bar gay ce genre de choses, personnellement j'aimerais y aller mais j'attend quelqu'un qui voudrait bien y aller avec moi car aller dans un bar seul ça me fait déprimer haha
Donc si ça te tente un jours, même si pour l'instant t'es encore un peu jeune haha

Des rencontres en vrai c'est toujours mieux que sur un site

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Thornful,
Il faut que j'approfondisse mes recherches sur le sujet, mais encore, mon opinion se rallie à tes dires.
J'ai été dépendant d'un mec masculin, l'incarnation de la perfection à mes yeux. Quand il m'a quitté, j'avais l'impression de me quitter aussi moi-même, du moins une partie. C'était très étrange. Il me faut plus de recul afin d'y penser sereinement, sans peur.
"Je pense que notre manque paternel peut s'incarner à travers l'art et la fantaisie, donc oui, on peut s'épanouir sans passer par l'incarnation dans la chaire matérielle. La frontière des idées et du sensible peut se mélanger selon mon opinion." j'ai beaucoup de mal à approcher ce que tu dis, quelle serait la nature de ce travail sur soi ?
Merci de ton discernement que je juge très bon.

Simonydidi,
Je vois tout à fait et je suis d'accord avec toi. J'ai le projet de les découvrir cet été, ces bars, ça me ferait plaisir de te rencontrer à cette occasion. Tu me reparleras plus longuement de tes opinions. Oh tu sais, je te parlerais de l'âge quand on se verra, ce n'est qu'un chiffre sur papier.
Merci de m'avoir éclairé également, peut-être le referas-tu prochainement !
Auteur : Thornful
Thornful - 19 ans
De Lyon 3
  il y a 5 mois


Tu peux faire un travail pour transposer tes idéaux dans un monde imaginaire plutôt que de chercher à les incarner sur des personnes dans la réalité.

C'est l'art.

Auteur : CorentinGay
CorentinGay - 17 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Eh bien il faudra que tu m'en parles plus longuement, je suis perplexe.
Auteur : simonydidi
Simonydidi - 20 ans
De Lagny Sur Marne
  il y a 5 mois


oui c'est vrai haha pour l'âge mais là je parle de légalité je sais pas si on peut aller dans ce genre de bar à moins de 18 ans!

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Ovniscient
Ovniscient - 21 ans
De Douai
  il y a 5 mois


En vrai je pense qu'il y a autant de mecs virils chez les homos que les hétéros.
D'ailleurs on entend souvent dire que les homos surjouent leur façon d'être et pourtant je trouve que les mecs hétéros à ce niveau là nous dépassent largement. La plupart des hétéros n'échappent pas à la règle et tout comme les gays ils cherchent tout au long de leur vie à se conformer à ce qu'on attend qu'ils soient en tant qu'hommes.
Alors peut-être qu'au final, c'est simplement qu'ayant du remettre en question leur idéaux profonds en découvrant leur homosexualité, certains ont arrêté de jouer ce rôle et ont décidé d'être honnêtes avec eux-mêmes.

Je pense aussi que lorqu'on regarde le visage d'un mec, peu importe qui il est et comment il est. Et qu'on sait qu'il est gay, homos comme héteros on aura tendance à avoir une impression de lui qui est différente de si on pensait qu'il était hétéro.
Un jour, une pote, quand elle a su que j'étais bi m'a sorti "c'est drôle parce que maintenant je pourrais pas m'empêcher de voir ton côté maniéré". Ça représente bien la chose je trouve.

Je vous invite à allez dans la section "faire une rencontre" du site. Cherchez d'abord exclusivement des homos et ensuite exclusivement des hétéros. Normalement il ne devrait pas y avoir vraiment de différence objective. Mais dans nos têtes, il y en a une.

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 5 mois


Deviens la personne que tu cherche?
Auteur : Wiloooo
Wiloooo - 29 ans
De Lyon
  il y a 5 mois


Beh si il y a moi !

 33 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Webmasteur, créateur et boudeur. Un souci avec le site n'hésitez pas à nous contacter
Auteur : Thornful
Thornful - 19 ans
De Lyon 3
  il y a 5 mois


Citation de Wiloooo
Beh si il y a moi !


A vos MP ! Prêts ? PARTEZ !
Auteur : romantique67
Romantique67 - 17 ans
De Strasbourg
  il y a 5 mois


Citation de CorentinGay
Bien le bonjour, ou le bonsoir à tous,

Ma question peut sembler, je me doute, pour beaucoup, comme étant superficielle et dénuée de sens. Seulement voilà, je fais des rencontres, j observe partout où je me trouve... et... je n aperçois pas de gay masculin ou viril. Qu est ce que cela veut dire masculin , viril ? Sans doute rien, mais je le sens chez les hommes hétéros, sans doute est-ce lié au fait d aimer les femmes.
Ils sont masculins au point que tu ne les identifie pas en tant que gays me direz vous. Ces mêmes hommes seraient cachés en somme. Oui, mais dans ce cas où les trouver ?
C est problématique pour moi car ce genre d homme est l unique avec qui je peux débloquer mes sentiments. J ai l impression que c est le seul critère qui produit mon attirance sexuelle pour un mec.

Auriez-vous des conseils ? Des lieus de rencontre ? Des petits développeurs de radar ? Avez-vous déjà été face à cette situation, en tant que gay plus ou moins efféminé; ou seulement attiré par ce type d homme ?

Je vous remercie par avance, des réponses que vous pourrez me donner.
Bisous quand même
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Une personne est une personne, on ne peut pas changer quelqu'un pour qu'il nous plait..
Il y a des gays efféminé, viril, simple, romantique,.. Si tu recherches l'amour, ne le recherche pas avec ce genre de classification, tu verras bien par toi même que l'amour arrive tôt ou tard, peut importe son physique, sa mentalité, ses goûts, son style,... Tu l'aimeras pour des raisons impossible à dire.. :3
Donc pour répondre à ta qu'est, oui, il y a des gays qui sont viril, "masculin" bien sûr, mais l'homme de ta vie ne le sera sûrement pas, mais tu l'aimeras quand même 😸


Pour participer à [ N'existe-t-il aucun gay masculin, ni viril ? ] il faut être obligatoirement inscrit