Que pensez-vous des "crushes"?

Forum Ado bi


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Que pensez-vous des "crushes"?

Bonjour tout le monde!
Un crush, des crushes: un "beguin", une petite amourette voire une aventure...
Voilà six mois que j'ai flashé sur un garçon au lycée, qui se trouve être en prépa littéraire "hypokhâgne" (donc plus vieux que moi, n'étant pas dans le même bâtiment, n'ayant aucun rapport avec moi). Au début, je pensais que c'était un simple "crush", un simple flash sur le physique (donc quelque chose ayant peu de sens, je ne le connais absolument pas, il y a aussi un fond d'attirance pour sa grande intelligence je pense)... Mais au fil du temps, j'ai commencé à repéré les moments auxquels il mange, vers quels endroits il passe à tel moment, avec qui il traîne,... C'est vraiment endoctrinant, et pourtant cela n'avance pas (je ne lui ai jamais adressé la parole, je ne fais que le "stalker" comme on dit)... Je mène de longues enquêtes, à la limite de l'espionner pour en savoir un peu plus sur lui, jusqu'à avoir des problèmes... En effet, juste pour le voir quelques secondes, ce qui pour moi est déjà extrêmement important, j'arrive 30 min avant le début des cours parce qu'il passe dans tel bâtiment du lycée, j'arrive en retard en cours pour le croiser... Mes amies me demandent d'arrêter de me mettre dans de mauvaises situations pour quelqu'un qui ne me connait pas, et qui ne se doute sûrement pas de tout ce que je ressens pour lui... Pensez vous que je vais trop loin? Que cela est du harcèlement?
Je lance donc la question: que pensez-vous des crushes? Pensez-vous que ces sentiments risquent de durer? Pensez-vous que cette ""relation"" est plus qu'un simple crush?
Désolée, je m'exprime mal, mais je tente le débat!
Je suis très timide et je n'arrive pas à venir lui parler (surtout que je n'ai aucune raison, et je pense qu'il a remarqué quelque chose, ce qui me rend encore plus honteuse)...
A bientôt 🙂

photo de l'auteur Cowcinelle
Cowcinelle
Femme de 20 ans
Mayenne
Oula, tu t'es mises dans une de ces situations o.o ....
Bon, moi je ne m'y connais pas vraiment en relations tout ça, tout ça, mais ton comportement vis à vis de ce garçon est vraiment étonnant, sachant que tu ne le connais absolument pas. Mais t'inquiète pas hein, je pense que ça peut arriver à tout le monde.
Par contre, là où ça devient embêtant, c'est quand tu arrives en retard ou en avance à ton lycée. C'est pas bon pour toi, car là tu rentres dans une sorte d'obsession vaine, et je penses qu'au fur et à mesure, ça va plus te blesser qu'autre chose.
Si j'étais toi, j'essayerai de me focaliser plutôt sur les gens qui m'entourent, mes amis... Tu vois ce que je veux dire ? ^-^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Étant un homo discret, je te comprends, j'ai passé ma scolarité à faire ça x) . Bon pas au point d'arriver en retard en cours mais j'ai pris la mauvaise habitude de "stalker" et donc je savais au bout d'un certain temps les emplois du temps, les fréquentations puis le Facebook de mes "cibles". Mais avec le temps je me dis que ce petit jeu ne mène à rien. En terminale j'ai décidé de parler et de demander les numéros de téléphone à deux de mes crushs. Sans forcément révéler mes intentions pour ne pas effrayer. Et bien rien que faire ces démarches c'est un pas énorme pour s'améliorer et vaincre sa timidité. En discutant de temps en temps avec eux j'ai découvert qu'ils n'étaient pas gays ou ne me plaisaient plus autant qu'avant. Ça évite de perdre du temps ou au contraire ça peut mener à une belle histoire. C'est normal d'avoir un crush mais si on veut plus il faut se bouger je pense

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est vrai que la situation n'est pas hyper pratique... Je connais un peu sa personnalité, je sais ce qu'il aime ou n'aime pas (à force d'écouter ce qu'il dit à ses ami(e)s...). Le problème, c'est ma timidité. En fait, il y a une sorte de jeu de regard entre nous (rien de sentimental, un petit peu comme quand vous voyez quelqu'un qui prend le même bus que vous chaque matin)... C'est vrai que cela m'apporte des soucis, surtout pour les retards! Etre homo est difficile mais il est plus simple de se "camoufler" quant à nos sentiments je trouve... Au collège je faisais comme toi yaya97 :') J'étais un peu amoureuse (amourette de collège rien de très sérieux, bien différent de maintenant...) de ma meilleure amie, et, à moins que les sentiments soient très forts, il "suffit" (je ne dis pas que c'est facile) de se dire "ami"... En tout cas, c'est ce que je faisais, je camouflais le tout en amitié... Seulement, avec un garçon, j'ai toujours l'impression qu'il y a une sorte de frontière psychologique qui se créée, un truc comme "amitié/amour" qui est moins évident entre deux personnes de même sexe (ce qui est stupide, on peut tout autant tomber amoureux(se) d'un ami garçon que d'une amie fille), mais après tout, c'est ce que je ressens avec lui... Il y a une sorte de chose qui fait que si un jour on se parle, il y aura toujours plus que de l'amitié derrière (de mon côté en tout cas, je ne sais pas comment expliquer, mais vous savez, des fois, vous savez quand il y a plus avec cette personne qu'une autre...)
Cowcinelle, tu as raison, je devrais me focaliser sur mes amies, qui s'inquiètent, me disent que je dois agir ou arrêter mais ne plus rester dans cette situation de stagnation. Je ne pense pas perdre le contrôle, mais des fois, je m'inflige une heure de perm en plus pour l'écouter jouer au piano ou parler à ses amis... Lorsqu'il est là j'agis très mal en plus, je parle fort (bon, ça c'est un de mes traits de caractère les plus importants donc...), je ne parle pas comme d'habitude et mes ami(e)s me disent que s'il m'arrive un jour de lui parler, je devrais essayer d'être une personne que je ne suis pas, ce qui, en soit, n'est pas bon...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah oui, le pire, c'est que j'ai demandé à une amie de prendre une photo de lui à son insu (et croyez moi, je me sens très mal d'avoir ça sur mon téléphone). C'est ce qui m'a alarmée... Je commence à agir n'importe comment pour quelqu'un que je connais à peine...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah oui la photo c'est limite limite... Oui j'avais des réactions bizarres quand l'un de mes crushs passait genre rire très fort x) (pathétique). C'est vrai que lorsque que je traîne avec une amie on pense tout de suite que je sors avec, le jeu amour/amitié/camouflage est plus facile. J'ai pas vraiment d'expériences alors avec quelqu'un du même sexe ça n'a jamais dépassé l'amitié, ça me plairait bien d'expérimenter ce moment où on se dit ok c'est possible d'aller plus loin, le feu est vert XD.
Enfin je ne suis pas étonné que tu aies une sorte d'obsession pour quelqu'un, seulement il faut respirer un grand coup, se calmer et utiliser sa raison (et pas les sentiments) avant de faire une bêtise, surtout que tu parles de jeux de regards, si ça se trouve tu as des chances et ça serait dommage de gâcher ça avec une action maladroite

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense la supprimer... Je n'aime pas vraiment l'idée d'avoir ça comme ça, dans mon téléphone...
C'est notre société qui veut ça: une fille et un mec qui traînent ensemble sont amoureux... Après, les esprits commennçent à changer... Je n'ai aucune expérience non plus! Je n'ai jamais eu de réels sentiments pour quelqu'un, donc c'est pour ça que les sentiments que je ressens pour un inconnu sont hyper bizarres!

Je suis très très maladroite, et je pense plus qu'il me prend pour une fille un peu bête, voire très bête... Je rigole très bêtement, et je ne parle pas très "classe" et lui est très calme, très poli... Il est très différent et malgré ce "jeu de regards", que je détourne, par timidité, ou par peur de paraître folle, ne veulent pas dire grand chose, je pense justement qu'il me voit plus qu'il ne me regarde, c'est un détail... Je ne sais pas pour toi, mais je comprend ce que tu veux dire, je n'arrive pas à voir la différence entre le "feu rouge et le feu vert" :')

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ok sage décision pour la photo je pense. BOF les mentalités changent peut-être ailleurs XD ici j'attends de voir hahaha ! Et oui si c'est la première fois que tu ressens ça , ça explique le comportement mais bon ça fait pas trop sociopathe x) ça devrait s'arranger :D .
Enfin (je ne te connais pas mais) ne te dévalorise pas et puis qui sait ? Certains disent que les contraires s'attirent aussi ! Et oui jusqu'à maintenant j'ai eu des feux rouges et quelques panneaux stop XD mdrrrr

photo de l'auteur Cowcinelle
Cowcinelle
Femme de 20 ans
Mayenne
Comme Yaya97 l'a dit, pour la photo c'est limite, et si tu te sens mal de l'avoir, mieux vaut pour toi que tu la supprimes ! Imagine, par le grand coup du hasard il trouve ton téléphone et voit cette photo ? Bon, je pense que c'est peu probable mais on sait jamais ! xD
Et puis tu sais, je suis sûre qu'à force de seulement te focaliser sur ce garçon, tu rates pleins d'autres occasions avec d'autres personnes ! c: Et Yaya97 à tout à fait raison !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Comme tu le dis yaya97, les mentalités ne changent pas mais tout dépend de qui tu t'entoures! :) J'espère que tu n'as jamais eu trop de soucis par rapport à tes crushes (si tu en as eu dis moi, je suis tout ouïe ). C'est vrai que les contraires s'attirent, c'est une chose dont je suis sûre, mais il ne faut pas non plus un contraire trop extrême, il faut quelques côtés où les deux personnes s'entendent... Mais il faut que je lui parle pour savoir cela, la timidité ce n'est pas facile tous les jours!
Cowcinelle, je doute qu'il tombe sur mon téléphone et qu'il voit la photo mais c'est sûr que s'il passe trop près de mon téléphone au mauvais moment, je ne risque pas d'avoir ne serait-ce qu'une relation d'amitié avec lui :')
Je ne pense pas manquer grand monde, j'ai rarement des sentiments pour quelqu'un sans m'en rendre compte...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Haha non mes crushs ne m'ont pas maltraité XD juste que ce n'était pas réciproque (ça a fait mal quand même mdr). Enfin bon ma quête de l'amour s'améliore, avant j'avais des crushs et ça n'était pas réciproque et maintenant sur ce site notamment je trouve des attirances réciproques mais 6000kms nous séparent... Plus qu'à trouver un mix des deux entre attirance et rencontre physique, mais bon je sais être patient. D'un côté les points communs c'est bien et de l'autre j'ai déjà éprouvé des sentiments pour un métalleux par exemple, si on nous met côte à côte c'est littéralement le jour et la nuit x) et pourtant ça le faisait, on a pas mal échangé sur nos passions et j'ai appris pas mal de choses. Alors peut-être que ton crush souhaite justement une fille différente de la même manière que tu l'admires parce qu'il est différent...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Haha je vois qu'on a le même problème :') C'est sûr que c'est jamais facile de se prendre un rateau, surtout quand on aime beaucoup la personne... Tu n'as pas eu trop de mal à t'en remettre?
La distance... C'est vraiment pas cool ça, mais au moins tu as des gens à qui parler, seulement, il y a le décalage horaire aussi... Mais le but, c'est de bien s'amuser avec des gens malgré la distance, et si tu arrives à déjà trouver des gens sympas c'est une bonne chose!
Les métalleux c'est les meilleurs, et justement, comme on le disait plus tôt, les contraires s'attirent toujours...
Mouais, fin bon, je ne pense pas que cela soit une différence de points communs, mais plutôt de caractère... Comme je l'ai dit je suis crue très crue et pas très "classe"... Depuis le temps qu'on se voit, si je l'intéressais, je pense qu'il serait déjà venu me parler, non? Sinon, je me dis que c'est de la timidité des deux côtés, mais il a beaucoup d'amis, donc je me dis que c'est un mec plutôt ouvert, et qui a l'air de ne pas avoir de difficulté à aborder les gens, donc. Je me dis qu'il faut que j'essaye de retrouver un rythme qui ne tourne plus autour de lui et que je laisse le destin faire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Vivi! Je te comprends tout à fait! J'ai été en crush sur un gas de la 5e à la 3e. On était sortit ensemble en 5e mais ça n'a pas duré longtemps et à cet âge la bon... c'est pas vraiment sortir ensemble quoi ^^ On était dans la même classe en 3e et je lui parlais très peu, et finalement en fin d'année, on a parler, il est venu chez moi et on s'est embrassés... et RIEN... pas de sentiments à ce moment là. Mais quand je dis rien c'est rien. Enfaite c'était une genre de fixette, je voulais toujours savoir ce qu'il fesait, je parlais tout le temps de lui... et puis plus tars en 1ère, je suis tombé amoureuse de mon meilleur ami. Bref ça c'est mal terminé xd mais j'ai appris que c'est mieux quand tu as un vrai contact avec la personne, avoir de la complicité faire attention l'un à l'autre, ça donne naissance à de vrai sentiment ! Donc je te conseille d'être courageuse et d'essayer de l'aborder dans un premier temps, puis de tater le terrains, sinon de passer à autre chose... je sais que c'est dure parce que c'est la raison pour laquelle tu te lèves le matin, mais avoir quelque chose de vrai, profiter plus de ses amis... c'est quelque chose de très important !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Yumig! J'ai moi aussi eu des crushes au collège, mais ce n'est jamais très sérieux... Au collège les gens se recherchent encore (au lycée aussi mais tout de même un peu moins), donc bon une fixette au collège je ne m'en suis jamais inquiétée... Seulement, comme tu le dis, tomber amoureuse d'un ami proche ou pas, c'est tout aussi gênant que de tomber amoureuse d'un inconnu, à croire que le problème est l'amour et non la personne... C'est vrai qu'avoir une bonne complicité avec la personne est primordial, et imaginons que j'arrive à en créer une avec lui, cela me permettrait de savoir s'il m'aime bien ou pas, et si mes sentiments continuent ou non, mais disons que même si on lie une amitié, il y aura toujours un fond sentimental derrière, ce qui n'est pas le mieux pour une amitié... C'est très compliqué, et je te comprends quant au fait que tu aies été amoureuse de ton meilleur ami, ça m'est arrivé aussi! Justement, quand on perd la personne on souffre d'avoir perdu un ami comme un amour, donc double peine... Je ne pense pas avoir de grandes chances avec lui, donc je me dis que si je ne perds qu'un "crush", je l'oublierai au bout d'un moment, tandis que si je créée une amitié, je risque de plus souffrir que si je m'amuse bien avec lui en tant qu'amie...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Où en es tu? Du nouveau ! ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey! Déjà, merci beaucoup de reposer la question, ça fait super plaisir! :)

Eh bien... Un espoir, mais plus rien... Je m'explique. Deux semaines avant les vacances scolaires de mars-avril, comme à son habitude, il joue du piano. Je suis avec quelques amies, mais je me dis que je devrais tenter ma chance. Je reconnais donc une chanson qu'il joue et lui demande si c'est bien celle-ci (faut bien trouver un point d'approche). Il me sourit et me dit que oui. On entame une conversation sympa sur les Pink Floyd et la musique, mais je dois partir faire autre chose et je lui dis aurevoir (sans rien lui demander, quelle conne!). Le lendemain, je le revois, mais il s'agit juste d'un regard furtif au coin du porte, et pouf! Il a disparu... Depuis, je ne l'ai pas revu ça va bienôt fair quatre ou cinq semaines, ce qui est en réalité très long et assez douloureux, surtout après tant d'espoir et tant d'efforts. Je pense qu'il a passé des concours la semaine dernière, et est probablement en vacances ou je ne sais quoi... J'espère que si c'est le cas, il a réussi son eventuel concours, et qu'il est heureux. Ca paraît triste, mais je m'y attendais énormément, et c'est cela qui me poussait à ne rien faire... Je m'en veux d'avoir été lui parler, et de m'être fait un film pour au final n'obtenir que du vent... Triste fin, mais il reste encore un mois de cours, tout n'est pas joué (du moins, s'il revient).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Vivi,
Bon je sais que je répond un peu tard mais apparemment l'histoire n'est pas terminé donc je me permets d'ajouter ma petit expérience haha (c'est quand même bizarre de donner des conseils à quelqu'un qui a trois ans de plus que soit je me sens tout petit ^^)
Donc ayant eu un crush en début d'année sur quelqu'un que je n'avais jamais vu auparavant et que je ne connaissais même pas, je sais un petit peu ce que ça fait. Pareil que toi, j'attendais à certains endroits dans l'espoir de le voir (mais bon, on était dans la même salle d'épreuve le samedi matin donc ça arrangeait les choses). Et même si une petite voix au fond de nous sait qu'il ne se passera très probablement rien on continu d'y croire. Je vois que tu lui as parlé et que ça a rempli ton coeur de joie (il m'est arrivé la même chose quand j'ai dû lui demander du matériel pour l'épreuve c'est dire à quel point il en faut pas haha).
Mais au final, rien ne s'est passé et j'ai fini, après plusieurs mois ou j'espèrais lui parler et où j'ai même eu des petits coups de déprime, j'ai fini par me faire à l'idée que rien ne se passerait.
Tout ça pour te dire qu'il vaut mieux essayer de ne plus y penser ou le voir parce que même si au début tu voudras absoliment juste revoir son visage, au final tu l'oublieras. En espérant que ça te sera utile et que tout s'arrangera pour toi ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me rends compte que ce n'est pas très clair, mais pour résumé je dirais que quand on a un crush, on s'emballe très vite en se disant que sortir avec lui serait parfait et qu'on ne se voit pas avec quelqu'un d'autre alors qu'on ne le connait même pas et que je suis sûr que si ce n'est pas lui, tu trouveras quelqu'un d formidable qui saura t'apprécier ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey Drevan! Non, c'est très gentil de répondre, et ce n'est en effet pas encore finit! On a exactement la même situation! J'avais aussi cette petite voix, mais on ne l'écoute pas, c'est évident... Je suis désolée que cela se soit mal fini pour toi, de toutes manières, je suis pas trop bien partie non plus! Je vois très bien de quoi tu parles quand tu parles de la joie que l'on ressent quand on lui parle ne serait-ce qu'une milliseconde pour rien du tout... Tu t'en est vite remis, tu penses? Il m'arrive de penser à lui à des moments imprévus, et j'ai des gros coups de blues, mais ça passe... Je te remercie beaucoup de ton témoignage, ça m'a permis de comprendre totalement ma situation! C'est totalement ce que tu décris ci-dessus...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah! et j'ai 16 ans, mais le site beugue, j'aimerais remettre mon âge mais je me suis trompée lors de mon inscription et c'est très chiant. Donc tu parles à quelqu'un de ton âge! ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Passe en mp pour corriger ton âge VivifromJl ;-)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit